Conte japonais #62 – Tempête de neige

snowstorm fr

Il y avait une fois, dans le lointain pays d’Ezo, une riche maison et une pauvre cahute qui s’élevait côte à côte dans un petit village envahi par la neige.

La riche demeure n’était en fait qu’une grosse ferme, de bois noirci par l’air hivernal. Mais, comparée à son pitoyable voisin, tout de torchis et de paille, elle n’en paraissant que plus opulente.

Un soir, une tempête inattendue déboula de l’ouest. Alors que les vents hurlaient, coupant et mordant sans relâche visages et mains, tous les habitants barricadèrent leur portes et leurs fenêtres en toute hâte. Lire la suite

Publicités

Japanese tale #62 – Snowstorm

snowstorm.jpg

Once upon a time, in the remote Ezo country, a rich house and a poor shack stood side by side by the outskirts of a small village surrounded by snow.

The rich mansion was but a big farmhouse, of sturdy wood blackened by sharp winter air. Yet, compared to its wretched neighbor, all of cob and hay, the estate looked quite opulent.

One evening, an unexpected snowstorm hurtled from the West. As howling winds mercilessly bit and cut faces and hands, all inhabitants boarded up their windows and doors in a hurry. Lire la suite

Japanese Tale #36 – Waiting for Spring

waitin spring.jpg

Once upon a time, there was a village nestled deep in the heart of the snow country. It was a faraway land, far from the mellow life of the capital. Enshrouded in white during long Winter months, its people were known to be hard to the task, stubborn and resilient.

Surrounded by heavy snow, villagers only get out from time to time, wearing massive coats and boots made of straw to fend off sharp blizzards. Most days, they kept to their homes, tending to daily tasks. They weaved and sew clothes, sculpted and sharpened tools, tended their animals and waited. Waited again and again.

Lire la suite

Conte japonais #36 – En attendant le Printemps

waitin spring fr

Il y avait une fois, un village niché profondément au coeur du pays des neiges. C’était une terre lointaine, bien loin de la douce vie à la capitale. Ensevelis pendant de longs mois d’Hiver, ses habitants étaient connus pour être durs à la tâche, têtus et résistants.

Encerclés par des murs de neige, les villageois mettaient parfois le nez dehors, bravant le blizzard emmitouflés dans leurs lourds manteaux et bottes faits de pailles. Mais la plupart du temps, ils passaient leurs journées chez eux à s’occuper des corvées quotidiennes. Ils tissaient et cousaient des vêtements, sculptaient et aiguisaient des outils, prenaient soin de leurs bêtes et patientaient. Patientaient encore et encore.

Lire la suite