Conte japonais #18 – La sorcière renarde

fow-witch-fr

Il y avait une fois, dans un quartier paisible de la vieille Edo, une famille de marchands prospère qui avait fait fortune en vendant des soieries.

Ils habitaient une belle maison de bois, à la devanture accueillante où se pressait toujours une foule de clients venus choisir leur prochain kimono. A l’arrière, les autres pièces étaient toutes confortables, décorées avec goût des belles portes coulissantes et toujours pavées de tatami neufs.

Une seule chose manquait à leur bonheur : malgré leur fortune, leur fils unique, Takahiro, était toujours célibataire. C’était un jeune homme difficile, qui trouvait toujours quelque chose à redire lorsque ses parents lui présentaient une jeune fille :

– Celle ci est trop maigre, celle-là stupide, et elle d’un ennui. Oh Mère, la femme parfaite existe je le sais ! je dois juste être patient !

Lire la suite

Japanese tale #18 – The fox witch

fow-witch

Once upon a time, in a quiet neighborhood of old Edo, was a prosperous merchant family who had made fortune selling luscious silks.

They lived in a pretty wooden house, with a welcoming front where all kinds of clients came picking their next kimono. The back and upstairs rooms were comfortable, and all lined with tasteful sliding doors and fresh tatami mats.

Only one thing worried them: despite their fortune, their only son, Takahiro, was still single. He was a picky young man, always finding flaws in every girls his parents proposed:

– This one is too thin, this one stupid, this one a bore. Oh mother, the perfect woman exists I know it! I just have to be patient!

Lire la suite