Conte japonais #49 – Santé !

cheers fr.jpg

Il y avait une fois, dans l’ancienne ville d’Edo, un vieux magasin qui vendait des antiquités. C’était un bel établissement très couru car connu pour ses objets rares et ses chefs d’oeuvres.

Un été, les propriétaires s’absentèrent pour visiter leur famille et il décidèrent de confier leur boutique bien aimée à leur meilleur employé.

Lire la suite

Japanese tale #49 – Cheers!

cheers.jpg

Once upon a time, in the old city of Edo, stood an old shop which sold many antiques. It was a beautiful establishment, renowned for its masterpieces and rare work of arts.

One summer, as its owners were out visiting family for the week, they decided to trust their beloved shop to their best employee. Lire la suite

Conte japonais #35 – Les bandits de Suzuka

suzuka fr

Il y avait une fois une route très connue qui serpentait à travers le Japon. Coupant rizières et douces collines, forêts profondes et pics abrupts, elle reliait la grande ville d’Edo à la charmante Kyoto. Et tous les jours, une foule de gens l’empruntaient, gagnant relais après relais.

L’une de ces étapes se dressait près du col escarpé de Suzuka. C’était une halte redoutée de tous. Haut dans les montagnes, la région n’était que roches arides et arbres fantomatiques.  Mais surtout, chacun savait qu’elle abritait un repaire de bandits.

Lire la suite

Japanese tale #35 – The swarm of Suzuka pass

suzuka.jpg

Once upon a time, there was a famous road which wound across Japan. Through paddy fields and soft hills, dark forests and mighty peaks, people walked all day long from station to station, travelling from the great Edo to charming Kyoto.

One of those post towns was a dreaded stop which stood near a steep pass named Suzuka. High in the mountains, the area was nothing but barren rocks and gloomy trees. And it was renowned at miles around for it hid a bandit’s den.

Lire la suite

Conte japonais #16 – Le renard dansait

fox-dance

Il y avait une fois un village qui se dressait tout près d’une grande forêt. Dans ces bois, vivait un renard du nom d’Okon qui adorait jouer des tours aux humains.

Ici et là, les fermiers murmuraient :

– Tu connais la dernière ? Okon le sournois a poussé Akiko à manger des raviolis… faits avec de la boue ! Et hier, Goro s’est plongé dans une baignoire de fumier pensant c’était son bain !

Lire la suite