Conte japonais #52 – Manteau de suie, manteau de soie

soot coat fr.jpg

Il y a bien, bien longtemps, le Corbeau ne portait pas comme aujourd’hui un manteau de plumes aussi noires que la nuit.

En ces temps reculés la plupart des oiseaux de la forêt étaient engoncés de la queue au bec dans d’austères bures, de gris poussière ou bruns boueux, et vivaient perchés haut dans les arbres ou cachés dans les fourrés.

Mais Corbeau, lui, se détachait de cette triste foule. Éblouissant, grandiose, il possédait en effet le plus beau des habits, aussi chatoyant qu’un arc en ciel. Lire la suite