Conte japonais #14 – Le renard et les dango

fox-dango-fr

Il y avait une fois une petit maison maison de thé accrochée à la montagne. Elle se tenait tout près de la route qui menait à un col abrupte que peu de voyageurs osaient emprunter. Son propriétaire passait donc la plupart de son temps à s’occuper de  sa ferme.

Un jour d’automne pourtant, un samouraï épuisé vint à frapper. Son pantalon bleu et ses sandales de paille étaient en piteux état, tous couverts de boue et de feuilles mortes. Malgré cela, le jeune homme avait un air noble et de belles manières. Il appela doucement:

– Excusez moi? Il y a quelqu’un ?

Lire la suite

Publicité

Conte japonais #13 – Umibozu

umibozu.jpg

Il y avait une fois, dans un petit village près de la mer du Japon, un pêcheur et son fils. L’homme était âgé et austère et le jeune homme très timide. Comme tous leurs voisins, tous deux étaient fort pauvres et devaient travailler dur pour gagner leur vie.

Tous les jours, père et fils partaient bien avant l’aube, priant pour une bonne pêche alors qu’ils faisaient glisser leur petit bateau sur les eaux profondes.

Et tous les soirs, ils s’asseyaient ensemble dans leur modeste maison pour réparer filets et nasses avant de tomber de fatigue.

Lire la suite

Conte japonais #10 – Une douce beauté

sweet beauty fr.jpgIl y avait une fois, dans la ville d’Edo, deux jeunes gens qui habitaient le quartier populaire d’Ameya. Ils étaient amoureux depuis leur plus jeune âge et, après des années d’attente, leurs parents avaient finalement béni leur union.

Kazuo, le jeune homme, était calme et travailleur et, Ayame, sa femme, belle et pleine d’entrain. En les voyant, leurs voisins souriaient toujours et soupiraient :

– A les amoureux ! Ces deux là forment un si joli couple !

Lire la suite

Conte japonais #7 – Ichiro et le Tanuki

tanuki fr

Il y a bien longtemps, au fin fonds de la campagne, un enfant très malin du nom de Ichiro vivait avec sa mère. Celle-ci était veuve et elle et le garçon devaient travailler dur pour survivre.

Derrière leur maison s’élevait une colline, et sur cette colline s’étendait un bois. Les grands arbres et les buissons abritaient le territoire d’un tanuki, une bête malicieuse qui ne vivait que pour jouer des tours à tous les malheureux qui croisaient son chemin.

Lire la suite