[Challenge] Le retour du Hibou – Coupe des 4 Maisons 2ème édition

Il fait un temps pourri, on est passé de 30 à 14°C en moins d’une semaine : pas de doute, la rentrée c’est nul. Heureusement, le Poudlard Express fait ronfler ses chaudières et La Coupe des 4 Maisons rempile pour une deuxième année 😀 J’ai comme qui dirait raté les inscriptions (#boulet) et je suis … Lire la suite [Challenge] Le retour du Hibou – Coupe des 4 Maisons 2ème édition

[Challenge] Coupe des 4 Maisons – Point sur mes lectures de Décembre

Avec Noël, entre la course cadeaux et les commandes de clients pour ma boutique, ce mois de Décembre a été bien chargé ! Du coup, pas mal de relectures (c’est plus facile pour débrancher avec des livres que je connais déjà !). Et forcément, le nombre de chroniques sur le blog s’en est un peu … Lire la suite [Challenge] Coupe des 4 Maisons – Point sur mes lectures de Décembre

[Challenge] Coupe des 4 Maisons – Point sur mes lectures d’Octobre

Les jours raccourcissent et il fait de plus en plus souvent un temps pourri qui appelle à se mettre en mode cocon-plaid-thé-chat-livre. Dommage qu’il faille travailler car en Automne, je pourrais passer ma vie à lire 😉 Le butin de ce mois-ci comprend : Bague de Gaunt (20 pt) : La colline aux esclaves, Kathleen … Lire la suite [Challenge] Coupe des 4 Maisons – Point sur mes lectures d’Octobre

[Challenge] Coupe des 4 Maisons – Point sur mes lectures de Septembre

Je suis plutôt contente de mon mois 😉 Ma PAL d’automne descend doucement malgré  les livres farceurs qui sont venus agrandir la famille (les visites en librairie me perdront). J’ai ainsi pu cocher ce mois-ci : Plume à papote (5 pt) : Les fiancés de l’Hiver, Christelle Dabos Filet du Diable (60 pt) : Pandémia, Frank Thilliez Journal … Lire la suite [Challenge] Coupe des 4 Maisons – Point sur mes lectures de Septembre

Conte japonais #49 – Santé !

Il y avait une fois, dans l’ancienne ville d’Edo, un vieux magasin qui vendait des antiquités. C’était un bel établissement très couru car connu pour ses objets rares et ses chefs d’oeuvres. Un été, les propriétaires s’absentèrent pour visiter leur famille et il décidèrent de confier leur boutique bien aimée à leur meilleur employé.