Les illusions de Sav-Loar – Manon Fargetton

Lu en LC avec Déjeuner sous la pluie 😉


sav loar.jpg

Dans le royaume d’Ombre, les femmes qui possèdent le don sont persécutées. Pour survivre et devenir magiciennes, il leur faut se réfugier dans la cité de Sav-Loar.

Or Bleue se trouve très loin de là lorsque apparaissent ses pouvoirs : elle n’est qu’une jeune esclave entre les griffes d’un seigneur sadique desquelles nul ne s’est jamais évadé.

Mais certains de ses compagnons de captivité vont risquer leur vie pour tenter de sauver Bleue, à commencer par Fèl, une beauté farouche qui ne rêve que de liberté.

Leur fuite éperdue va précipiter le royaume dans une guerre impitoyable au cours de laquelle Bleue, dont la puissance s’affirme de jour en jour, pourrait bien changer le monde…


L’avis du Tanuki : paws 3


hufflepuff-small.png

Ce livre fait partie du challenge Coupe des 4 Maisons.

Objet Amplificatum :
un livre de plus de 800 pages


Même joueuse joue encore ! Après L’héritage des Rois Passeurs, Manon Fargetton nous replonge dans le monde d’Ombre, où héros et (surtout) héroïnes de tout poils luttent pour leurs idéaux. Méchants très méchants, magie à profusion et péripéties par centaines : le moins que l’on puisse dire, c’est que Sav Loar n’est pas une histoire où l’on s’ennuie !

Lire à la Folie qui m’avait gentiment envoyé ces 2 romans m’avait conseillé de découvrir les Rois Passeurs en premier à raison. Car si Sav Loar peut se lire seul, tout le dernier tiers y fait énormément référence et l’auteure ne perd pas de temps à réexpliquer les différents éléments d’intrigue.

Une chose est sûre : Manon Fargetton aime les chapitres courts servis par une action toujours haletante sans aucun temps morts. Pour être honnête, cette plume hyper efficace (et du coup souvent manichéenne) est probablement ce qui nous a le plus gênées. Déjeuner sous la pluie et moi aimons les romans fleuves alors forcément, pour nous il y avait en Sav Loar matière à faire une série en 6 tomes – au moins 😉

Ce rythme survolté évite certes l’ennui mais fait qu’on peine aussi à s’attacher aux personnages, qui tendent à disparaître sans crier garde au détour d’un chapitre (vu l’immense galerie imaginée par l’auteure, il y avait pourtant matière à creuser). Certaines motivations cruciales sont explicitées entre deux virgules et basta –  et c’est grandement dommage !

Car, entre les histoires de vengeance, les batailles rangées et autres complots divins, Manon Fargetton fait preuve d’une belle imagination. Ainsi, le système de magie bien qu’étrange (le délire sur les femmes enceintes est quand même particulier) se tient et permet des scènes de combat d’illusions superbement épiques.

Si ce roman a sans nul doute de solides arguments pour plaire à un public que la fantasy classique endort, je ressors de cette lecture fort frustrée : le buffet était beau, j’aurais aimé y gouter beaucoup, beaucoup plus !


TL : D

Libérez vous de vos chaines esclaves et magiciennes, et laissez le royaume d’Ombre vous dévoiler ses secrets si :

  • Vous cherchez de la Fantasy mettant les femmes à l’honneur – pour le meilleur et pour le pire
  • Vous aimez les histoires d’épopées s’étalant sur plusieurs années…
  • … mais sans longueurs et autres descriptions inutiles !

Les illusions de Sav-Loar, de Manon Fargetton – éditions Bragelonne – 864 pages – ISBN 9782811235130

Publicités

8 réflexions sur “Les illusions de Sav-Loar – Manon Fargetton

  1. lire à la folie dit :

    Je suis contente que tu l’ai lu même si tu as moins aimé que moi 😊
    C’est vrai qu’elle aurait pu en faire plusieurs tomes et je comprends ton ressenti sur la plume.
    Le système de magie particulier m’a vraiment parlé surtout quand Bleue arrive et qu’elle doit faire un choix: les pressions dans un sens ou l’autre et surtout le fait que au final, la décision n’appartient qu’à elle. J’avais besoin de lire ça, c’est un sujet qui me touche tout particulièrement ☺
    Je crois que Manon Fargetton a expliqué que ce serait le dernier livre en Ombre, j’aurai aimé qu’elle nous y ré-invite, peut être avec des tomes plus courts 😉

    J'aime

  2. Audrey dit :

    Le fait que tout s’enchaîne et soit trop rapide devrait ne pas trop me perturber, car si j’aime les romans fleuves, j’aime parfois aussi des lectures plus « directes ». Le côté manichéen est, en revanche, plus gênant…
    Mais dans l’ensemble, ça semble plutôt tentant 🙂

    J'aime

  3. plumesdelune dit :

    Donc je disais chez la copine que ce qui vous a gêné me plairait peut être parce que j’ai tendance à m’ennuyer facilement dans un bouquin. Du coup, je classe pas cette lecture en priorité (déjà faudrait que je mette la main dessus) mais je l’enlève pas des livres à acheter (en occasion, un jour) XD
    Bises
    Kin

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s