[Téméraire – t1] Les dragons de sa majesté – Naomi Novik

temeraire novik

Alors que les guerres napoléoniennes font rage, le capitaine Will Laurence fait une découverte qui va changer le cours de sa vie. Son vaisseau vient en effet de capturer une frégate française et sa cargaison : un œuf de dragon.

Les dragons sont utilisés dans les combats aériens par la plupart des nations. Mais celui que va découvrir Will n’est pas tout à fait comme les autres…

Ainsi commence l’histoire d’une amitié indéfectible entre le fabuleux dragon Téméraire et son pilote. Ensemble, ils vont devoir apprendre les tactiques périlleuses de la guerre aérienne.

Car la France, dirigée par un Bonaparte plus audacieux que jamais, rassemble ses propres créatures. Will et Téméraire se préparent à subir leur baptême du feu !


L’avis du Tanuki : paws 4


hufflepuff-small.png

Ce livre fait partie du challenge Coupe des 4 Maisons.

Objet Miroir à double sens :
un livre ou cycle éponyme


Dans ce livre, il y a des dragons. Voilà, lisez le.

Non, sérieusement, je peux résumer mon avis à cette seule phrase. Pour une fois qu’un roman de fantasy (je reviens là dessus un peu plus loin) nous sert vraiment de ces gros lézards, sans être chiche sur la quantité ou totalement niaiseux, il n’y a qu’une chose à faire : applaudir des deux mains !

J’étais complétement passée à côté du cycle de Téméraire. Il faut dire qu’échaudée par Eragon (pardon à ses fans, ces romans ne m’ont pas convaincue – du tout du tout, ils m’avaient plutôt endormie…), j’avais fui ce résumé qui me vendait une histoire d’amitié dragons+humains.

Grand mal m’en fit ! Car Téméraire a réussi à m’embarquer là où Eragon m’avait laissée de marbre. Dragons il y a, projetés dans un monde qui est le notre mais pas tout à fait (imaginez juste les grognards chevauchant un dragon deux minutes xD). La surprise passée, c’est juste magique : plus on découvre l’univers imaginé par Novik, plus on se surprend vraiment à se demander « et si, et si? ».

Que serait notre monde s’il était peuplé de telles créatures ? Les dragons serait-ils seulement utilisés comme force aérienne ? Aurait-on utilisé leurs capacités pour d’autres choses que la guerre (chimie, exploration, etc) ? Aaaaah, toutes ces questions, c’est la preuve que le monde de Téméraire est crédible… et attachant !

Ce premier tome très prenant a raté de peu coup de cœur. La faute à une segmentation et un marketing « fantasy adulte » que j’ai trouvé peu adaptés. Car certes, on parle de Bonapartisme, des malheurs de la guerre et tutti quanti, mais l’ambiance générale, le côté quête initiatique, et surtout le héro trop parfait titillent sérieusement le jeunesse.

Est-ce un mal ? Non ! Mais à la lecture du résumé, je m’attendais à un récit bien plus noir et historique. Malgré ce petit accroc, ce cycle est une excellente surprise et les tomes suivants sont d’ors et déjà programmés dans ma PAL. J’ai tellement hâte de retrouver Téméraire et Laurence !

Encore une victoire d’un titre découvert chez le Lutin


TL : DR

Longues-ailes, faucheur-Jaune ou dragon chinois, voilà un bestiaire bien inhabituel qui vient peupler le ciel de sa très gracieuse Majesté. Mais, il faudra bien cela pour lutter contre ces félons de français ! Rejoignez les aviateurs si :

  • Vous aimez les dragons, surtout quand ils sont réellement intégrés au monde qui les entoure
  • Vous aimez les romans qui revisitent avec jubilation l’Histoire avec un grand H
  • Vous aimez les histoires d’amitié indéfectible entre homme et bête

[Téméraire – t1] Les dragons de sa majesté, de Naomi Novik – éditions Pocket – 448 pages – ISBN 9782266253383

20 réflexions sur “[Téméraire – t1] Les dragons de sa majesté – Naomi Novik

  1. Lutin82 dit :

    Ravie de t’avoir convaincue et que tu aies apprécié. Pour ma part, je savais avant la lecture que c’était du YA. D’excellente qualité, mais YA tout de même du coup certaines réserves que tu cites (quête initiatique, et surtout le héro parfait) ne m’ont pas fait tiquée.

    U bon 4 pattes pour moi aussi!

    Aimé par 2 personnes

  2. Apophis dit :

    Je suis content de voir que je ne suis pas le seul à considérer ça évidemment (et j’insiste sur ce mot) comme du YA. Pourtant, même moi qui suis allergique à cette littérature, j’ai adoré. J’ai lu les quatre premiers tomes pour le moment (les autres sont prévus en 2018), chaque fois avec gourmandise et un grand plaisir. Il faut dire que dragons + mousquets était un mélange qui ne pouvait que me séduire !

    Aimé par 1 personne

    • Tanuki no Monogatari dit :

      Je pense que les personnages jouent trop sur les archétypes pour en faire un livre pour « grands » (pas que ce soit un critère que l’on retrouve dans tous les livres adultes tu me diras. j’y ai même croisé du beau personnage en carton pâte xD)

      Mais on est d’accord, c’est très prenant et construit 🙂
      Personnellement, j’ai su que j’avais un bon livre quand l’auteure a commencé à présenter son système de harnais/équipages des dragons. Enfin quelqu’un qui pense à la taille des machins et ne leur colle pas une bête selle !

      Aimé par 1 personne

Répondre à Lutin82 Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s