Les Lions d’Al-Rassan – Guy Gavriel Kay

lions-dAl-Rassan

L’empire d’Al-Rassan a fait des asharites un peuple d’artistes et de savants ; mais l’assassinat du dernier calife a entraîné son éclatement en cités-Etats rivales. Seul peut-être le roi Almalik saura lui rendre sa puissance, avec le soutien d’Ammar ibn Khairan, poète, diplomate et soldat.

Car une autre menace pèse, celle des royaumes jaddites, divisés mais avides de reconquérir un pays dont ils s’estiment dépossédés. Rodrigo Belmonte est le plus prestigieux de leurs chefs de guerre.

C’est dans l’exquise Ragosa que se rencontreront Ammar et Rodrigo, exilés au service d’un même monarque. Entre eux, la figure exceptionnelle de Jehane bet Ishake, Kindath et brillant médecin.


L’avis du Tanuki : paws 4+paws coeur


hufflepuff-small.png

Ce livre fait partie du challenge Coupe des 4 Maisons.

Objet Animagus :
un livre dont le titre comporte le nom d’ un animal existant


Après l’excellent Chevaux Célestes, je continue ma découverte de Guy Gavriel Kay. Point de cadeaux empoisonnés enrubannés de soie cette fois ci, mais encore des complots, des poètes amateurs de vin et de poésie, et des héros aux âmes étincelantes comme un soleil. Olé!

Les Lions d’Al-Rassan est classé en fantasy mais qu’on ne s’y trompe pas, on est très, très, très proches du roman historique. Si proches à vrai dire qu’il m’a fallu à un moment arrêter de chercher les références à l’Espagne Mauresque et à la Reconquista.

Encore une fois, Kay a clairement bossé son sujet. Cultures brillantes ou arriérées, orgueilleuses cités-états et royaumes frères ennemis, religions surtout prétextes à aller casser la gueule du voisin, tout y est. Et servi par un casting 5 étoiles je vous prie : on ne croise quand même pas Le Cid et Ibn Ammar tous les jours !

Dans ce climat de conflits sanglants, la seule réelle magie du roman est celle de destins exceptionnels servis par un grand talent de conteur. Comme dans Les Chevaux Célestes, l’auteur s’amuse grâce à d’habiles omissions à nous induire en erreur, utilisant avec brio une riche narration chorale. On suit des rois, des soldats, des prêtres, des marchands, tous terriblement vivants.

Et les femmes ne sont pas en reste ! Si on peut regretter qu’elles soient toutes belles/magnétiques, ces dames se taillent tout de même une jolie part du lion. Grâce au personnage bien trempé de Jehane bien sûr (pas de romance niaiseuse, alléluia !) mais aussi à Zabira, Inès, Miranda ou Eliane, aux caractères et motivations très différents (ce roman date de 1995, je pose ça là comme ça).

Bref, Guy Gavriel Kay persiste et signe : Les Lions d’Al-Rassan est un nouveau coup de cœur (et j’espère que L’Atalante rééditera également ses autres romans). J’ai en tout cas demandé de façon absolument pas subtile Le Fleuve Céleste pour Noël… croisons fort les doigts, j’ai été vraiment sage cette année 😛


TL : DR

Joyeuses fontaines et langoureuse douceur de vivre, qui ne souhaiterait pas posséder le joyau qu’est l’Al-Rassan ? Du sang des batailles à la soie des sérails, suivez de vrais héros portant leur honneur comme boucliers si :

  • Vous aimez les grandes fresques historiques où tout n’est pas noir ou blanc
  • Vous cherchez un roman d’aventure intelligent faisant fi des clichés
  • Vous aimez les héros héroïques et touchants dans leurs grandeurs comme leurs faiblesses

Les Lions d’Al-Rassan, de Guy Gavriel Kay – éditions L’Atalante – 583 pages – ISBN 9782841728237

Publicités

17 réflexions sur “Les Lions d’Al-Rassan – Guy Gavriel Kay

    • Tanuki no Monogatari dit :

      Je te remercie encore pour avoir mis cet auteur sous mon radar. 2ème roman, 2ème coup de coeur, c’est rare chez moi

      Comme je disais chez Apophis, y’a quelques défauts (tournures de phrases étranges, quelques grosses ficelles). Mais je l’ai tellement dévoré que je suis passée facilement outre 🙂

      Aimé par 1 personne

Répondre à Apophis Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s