L’héritage des Rois Passeurs – Manon Fargetton

rois passeurs.jpg

Ombre et Rive sont les deux reflets déformés d’une même réalité. Et Énora est la seule à avoir le pouvoir de passer d’un monde à l’autre.

Lorsque sa famille est brutalement décimée par des assassins, elle se réfugie au seul endroit où ses poursuivants ne peuvent l’atteindre : au royaume d’Ombre, sur la terre de ses ancêtres.

Là, sa route croisera celle de Ravenn, une chasseuse de dragon de retour d’exil et bien décidée à s’emparer de ce qui lui revient de droit : le trône d’Ombre.

Mais s’agit-il d’une coïncidence ou d’une rencontre orchestrée de longue date ?

.


L’avis du Tanuki : paws 3


hufflepuff-small.png

Ce livre fait partie du challenge Coupe des 4 Maisons.

Objet Boursouflet : un livre de poche


Enfin je découvre Manon Fargetton, depuis le temps que l’on me parle de cette auteure ! Lire à la Folie m’a envoyé deux de ses romans, Les Illusions de Sav-loar et L’héritage des Rois Passeurs, en me conseillant de commencer par ce dernier. Etant sage et disciplinée, j’ai donc suivi sa recommandation 🙂

Ne connaissant L’héritage des Rois Passeurs que de nom, je suis arrivée complétement vierge de tout préjugés sur ce livre qui malgré ses presque 500 pages se lit très vite. Et c’est cette vitesse qui m’a le plus dérangée dans cette histoire : elle ne se pose jamais.

Alors oui, je suis la première à râler quand un roman traine en longueurs, mais là c’était too much (#JamaisContents). La narration chorale nous fait passer d’un personnage à l’autre pour des chapitres très courts. On ne s’appesantit sur les personnages et leurs motivations que le temps d’un paragraphe ou deux (spoiler : même la mort d’un personnage principal est liquidée en quelques lignes !), du coup j’ai eu énormément de mal à m’attacher à eux.

Pourtant, il y avait de quoi faire car l’univers des Rois Passeurs est très riche. Deux mondes parallèles, le notre et un monde de fantasy régit par ses propres lois. Des complots politiques, des Dieux, une magie alléchante,  des castes, des parias (et un sexisme rampant). J’aurais adoré que l’auteur prenne plus son temps pour nous détailler tout cela.

Faute de quoi, tout s’est enchaîné beaucoup trop vite pour moi. Les héroïnes sont devenues « juste » des femmes fortes, entraînées par leur soif de reconnaissance et/ou de vengeance. Et les hommes qui gravitaient autour d’elles n’étaient que des faire valoir en carton, gros méchants ou jolis papier peint. Quel dommage, d’autant plus que les thèmes évoqués sont réellement profonds (deuil, construction de soi, ambition politique et sociale, etc).

Je suis depuis allée lire les commentaires à droite à gauche sur ce roman : ceux qui reprochent à L’héritage des Rois Passeurs les mêmes choses que moi semblent avoir de loin préféré Sav-loar qui semble plus fouiller l’univers. Et c’est tant mieux, car je souhaite vraiment en apprendre plus sur le Royaume d’Ombre et ses magiciennes. Je croise donc les doigts pour la suite 😀


TL : DR

Si seuls la douleur et le sang t’attendent encore Rive, le royaume d’Ombre lui te tend les bras. Mais s’agit-il d’un paradis ou d’un joli piège ? Échappez aux complots aux côtés d’Enora et Ravenn si :

  • Vous cherchez une fantasy accessible et mettant les femmes en valeur
  • Vous aimez les romans haletants, denses et sans longueurs inutiles
  • Vous cherchez un livre ayant un personnage principal lesbien (c’est encore assez rare pour mériter d’être souligné)

L’héritage des Rois Passeurs, de Manon Fargetton – éditions Bragelonne – 480 pages – ISBN 9782811218232

Publicités

18 réflexions sur “L’héritage des Rois Passeurs – Manon Fargetton

Répondre à MahaultMots Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s