Forest of a thousand lanterns – Julie Dao

forest thousand lanterns.jpg

Xifeng a beau grandir dans un village oublié de tous, elle est belle et une sorcière, sa cruelle tante Guma, la dit prédestinée à devenir Impératrice de Feng Lu.

Mais pour cela il lui faudrait embrasser ses propres ténèbres.

Car pour obtenir le trône, Xifeng a un prix à payer. Comme rejeter celui qui l’aime, ou pire encore, exploiter la terrible magie qui coule dans ses veines – et les sortilèges qui lui demandent de dévorer les cœurs de victimes fraîchement tuées.

La marche vers le pouvoir est longue et fort cruelle.

.


L’avis du Tanuki : paws 4


hufflepuff-small.png

Ce livre fait partie du challenge Coupe des 4 Maisons.

Objet Drago Malefoy :
un livre où le personnage principal est un anti-héros


J’attendais beaucoup de ce roman reçu dans la fairyloot d’octobre 🙂 Pensez donc : un univers inspiré de la Chine ancienne, une relecture du conte de Blanche Neige ET une anti-héroïne ? Que voilà un mélange fort alléchant !

Et, si j’ai commencé cette histoire avec pas mal d’a priori (le dernier fairyloot m’avait un brin déçue), bingo ! j’ai vite été entraînée dans le monde aussi cruel qu’enchanteur imaginé par Julie Dao : j’ai tout simplement dévoré ce livre !

Expédions rapidement les défauts : Forest of a thousand lanterns souffre parfois de redites, et il traîne ça et là quelques deus ex machina regrettables. Mais soyons honnête deux minutes, ce genre de défauts se retrouvent dans bien d’autres romans, pas besoin qu’ils soient Young Adult 😉

Du Young Adult, ce roman ne porte d’ailleurs que l’étiquette car ses thèmes somme toute assez noirs (sang et boyaux, prophéties, trahisons et personnages « gris ») lui donnent de bons arguments pour plaire à un large public.

Avec méthode, l’auteure nous entraîne sur les traces non pas de la belle princesse niaise et pure, mais sur celles de la méchante reine… et j’ai trouvé la construction du personnage particulièrement crédible et prenante. Car Xifeng est consciente de sa beauté, un brin vaniteuse certes, mais à la base elle n’est pas réellement « méchante ».

La spirale infernale va se mettre en place lentement, événements après événements – mauvais choix après mauvais choix. Côté anti-héro, nous voilà servi  : on voit arriver les malheurs à des kilomètres sans rien pouvoir faire pour les arrêter (la « romance » est intéressante sur ce point, ouf! pour une fois qu’elle sert l’histoire). Délicieusement frustrant !

La Chine fantastique de Forest of a thousand lanterns m’a elle particulièrement emballée. Magie et créatures de légende sont bien présents dans une cosmogonie riche sans être lourdingue. Et gros point bonus, le monde s’inscrit dans une vraie géopolitique diversifiée : on croise des diplomates japonais, on nous parle des marchands d’une simili route de la Soie, de mongols, de l’Inde. C’est un détail certes, mais ça fait plaisir !


TL : DR

Encens, magie du sang et ambition dévorante – au sens le plus littérale du terme, poussez vous aussi les portes de la Cité interdite aux côtés de l’insatiable Xifeng si :

  • Vous aimez la fantasy asiatique, et les complots de palais et paravents
  • Vous cherchez une relecture de contes, version plus cruelle que paillettes et papillons
  • Vous aimez les anti-héros, ces personnages que l’on adore de tout cœur détester

Si le sujet vous branche mais que le côté Young Adult/Fantasy ne vous emballe pas, je vous conseille par ailleurs Impératrice de Shan Sa, une biographie très romancée de la vie de Wu ZetianForest of a thousand lanterns m’y a fait penser à de nombreuses reprises 😉


Forest of a thousand lanterns, de Julie Dao – éditions Philomel – 384 pages – ISBN 9781524738297

Publicités

25 réflexions sur “Forest of a thousand lanterns – Julie Dao

    • Tanuki no Monogatari dit :

      franchement dans l’ensemble j’en suis plutôt contente. Y’a des romans que je finirais je pense par revendre, mais d’autres comme celui ci qui sont vraiment de très bonnes surprises

      Impératrice a des longueurs mais si tu ne connais pas du tout le vie de Wu Zetian fonce, c’est une sacré fresque historique 😀

      Aimé par 1 personne

  1. Sev dit :

    Je dois dire que lorsque j’ai commencé à lire le résumé du livre, j’ai tout de suite pensé à Wu Zetian, donc je suis contente de voir mon intuition confirmée à la fin de ta chronique!
    Je te recommande Shadows On The Moon de Zoë Marriott, qui est une réécriture de Cendrillon dans un Japon médiéval fantastique. Je pense que ça te plaira 😀
    https://labibliothequedesev.wordpress.com/2017/07/11/shadows-on-the-moon-zoe-marriott-2009/

    Aimé par 1 personne

  2. Lup Appassionata dit :

    J’avais décidé d’être forte…, mais ma résolution tombe à l’eau devant l’argument clé de « géopolitique diversifiée » ! Et puis, les complots de palais et de paravents, ça me plait beaucoup en général !
    Bingo pour moi avec ce nouveau titre, merci Tanuki 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s