La reine de Budapest – Vivianne Perret

Je remercie les éditions du Masque pour m’avoir adressé ce roman 🙂


reine budapest.png

Budapest, 1902. En tournée européenne avec sa femme et son assistant, Houdini s’octroie une escapade dans la capitale hongroise, lieu de sa naissance, et profite de son récent succès pour offrir la traversée de l’Atlantique à sa mère, qui les rejoint dans le plus bel hôtel de la ville.

Dans ce décor luxueux, Houdini fait la connaissance de l’énigmatique veuve Kestenbaum, à la recherche de sa famille après avoir perdu la mémoire. Elle sollicite l’aide du magicien, dont l’esprit est déjà troublé par une autre affaire. Le corps d’un jeune libraire a été retrouvé gisant dans un fontis et Houdini est persuadé que le garçon a été assassiné.

Mais que peut un saltimbanque américain lorsque la police locale affirme que la mort était accidentelle ? A priori pas grand-chose. Sauf s’il s’agit du grand Houdini, à qui ne résiste aucun défi.


L’avis du Tanuki : paws 3


hufflepuff-small.png

Ce livre fait partie du challenge Coupe des 4 Maisons.

Objet Salle Janus Thickey :
un livre sur le thème de l’amnésie


Je découvre avec ce roman la série « Houdini, Magicien et Détective » dans laquelle Vivianne Perret mêle la biographie du célèbre prestidigitateur à des enquêtes dans la plus pure tradition du polar historique.

3ème tome paru, La reine de Budapest a piqué mon intérêt car on y suit Houdini dans la ville qui l’a vu naître. Et, pour connaître un peu la ville (mes beaux parents y ont longtemps habité), l’ambiance très particulière de cette cité aux deux visages est merveilleusement bien retranscrite.

Noblesse transylvanienne plus ou moins déchue ou communautés juives solidaires, la lutte des classes entre Buda la hautaine et Pest la populaire est intelligemment retracée. Sur les traces de sa lointaine enfance désargentée, Houdini va en effet croiser le chemin d’une bien étrange veuve qui lui ouvre les portes de la haute société.

Pour le meilleur mais surtout le pire !

Si Houdini, presque toujours plus malin que tout le monde, et les méchants très méchants (et pas vraiment finauds) m’ont parfois fait lever les yeux au ciel, il n’en demeure pas moins que j’ai passé un agréable moment avec La reine de Budapest.

Alors certes, on reste dans une histoire de famille somme toute classique, pleine d’histoires d’amours contrariés, de secrets et des squelettes dans les placards. Mais le joli casting féminin (Bess, l’épouse d’Houdini, et Cecilia, sa mère), et l’impeccable reconstitution historique sauve sans conteste la mise.

Cerise sur le gâteau : j’ai également appris plein de choses sur la vie d’Houdini et l’invention de ses tours !


TL : DR

Miroirs et fumée, magie et illusion, le célèbre Houdini revient sur les traces de son enfance pour vous jouer son meilleur numéro ! Vous aussi passez derrière le rideau si :

  • Vous aimez les romans policiers à l’efficacité sans prétention
  • Vous voulez en apprendre plus sur la vie fascinante de ce fameux illusionniste
  • Vous aimez les polars historiques et voulez en apprendre plus sur les bouleversements que traversait la Hongrie au début du 20ème siècle.

La reine de Budapest, de Vivianne Perret – éditions Le Masque– 288  pages – ISBN 9782702448410

Publicités

10 réflexions sur “La reine de Budapest – Vivianne Perret

  1. juneandcie dit :

    Et savais-tu que sans rire, Houdini et Doyle ont été très amis ? Malheureusement cette amitié tourne court quand Doyle se tourne vers le spiritualisme. Mais c’est une source d’inspiration littéraire sans fond et il existe même une série Houdini et Doyle.
    Ceci était la minute sherlockienne.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s