Le mystère Jérôme Bosch – Peter Dempf

Un grand merci aux éditions du Cherche Midi pour leur confiance 😀


mystère bosch.png2013 : Madrid. Le Jardin des délices, œuvre du peintre flamand Jérôme Bosch, est vandalisée par un prêtre. Convaincu que l’œuvre dissimule un dangereux secret susceptible de nuire à l’Église, celui ci a lancé du vitriol sur le tableau.

C’est à Michael Keie que revient la tâche de remettre le triptyque en état. Très vite, il fait une découverte stupéfiante : par endroits, les couches de peinture altérées laissent transparaître des symboles cachés.

1510 : Petronius Oris arrive dans les Flandres pour travailler aux côtés de Jerôme Bosch. Alors que les sbires de l’Inquisition rôdent, Petronius découvre que Bosch, initié à un secret hérétique, travaille en secret à un mystérieux triptyque.


L’avis du Tanuki : paws 3


hufflepuff-small.png

Ce livre fait partie du challenge Coupe des 4 Maisons.

Objet Éclair de feu :
Lire un livre de plus de 400 pages en 24h


Et je continue sur ma lancée romans d’inspiration historique 😉

Après le Moyen-Age profond, direction aujourd’hui la Renaissance éclairée. Enfin éclairée c’est vite dit, car question rationalité c’était encore parfois un peu raté. Les superstitions  avaient encore de beaux jours devant elles, comme en témoigne l’œuvre majeure de Jérôme Bosch, Le jardin des délices :

Monstres grotesques, scènes étranges et fouillis de petits personnages, c’est en se basant sur les détails luxuriants de ce tableau que Peter Dempf nous entraîne dans une enquête à la Da Vinci code – heureusement garantie avec moins de théories du complot fumeuses merci.

Mêlant présent et passé, nous découvrons peu à peu les mystères de ces scènettes. Si on peut reprocher à l’auteur une langue un peu froide et parfois par trop ampoulée, c’est un régal de (re)découvrir le symbolisme qui se cache derrière toutes ces images à première vue complétement absurdes.

Ma principale déception est que ce roman est présenté comme un thriller je cite au « suspense magistral ». N’exagérons rien : malgré l’Église qui traîne ses bures autour de Michael Keie et l’Inquisition du pauvre Petronius, on est quand même pas lancés dans des courses poursuites haletantes.

Cependant, avec ses abondants rebondissements et nombreuses révélations, j’ai passé un agréable moment à explorer cet étrange Paradis perdu. Pour compléter cette lecture ou aller plus loin je vous recommande d’ailleurs le film documentaire du même nom ainsi que ce reportage Arte 🙂


TL : DR

Enfer et Paradis, Anges et monstres infernaux, quelles énigmes peuvent bien cacher les tableaux de l’illuminé Jérôme Bosch ? A vous de mener l’enquête si :

  • Vous aimez l’Art et les mystères de la Renaissance
  • Vous cherchez un roman à la Dan Brown – l’érudition et la véracité historique en plus
  • Vous aimez la symbolique et les secrets des images

Le mystère Jérôme Bosch, de Peter Dempf – éditions Cherche Midi – 464 pages – ISBN 9782749140377

Publicités

11 réflexions sur “Le mystère Jérôme Bosch – Peter Dempf

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s