Les derniers jours de l’émerveillement – Graham Moore

Un grand merci aux éditions du Cherche Midi pour leur confiance 😀


les derniers jours de lemerveillement.jpg

New York, 1888.

Les lampadaires à gaz éclairent les rues de la ville, l’électricité en est à ses balbutiements.

Celui qui parviendra à en contrôler la distribution sait déjà qu’il gagnera une fortune considérable et sa place dans l’histoire.

Deux hommes s’affrontent pour emporter la mise : Thomas Edison et George Westinghouse.

Tous les coups sont permis. Lorsqu’un jeune avocat, Paul Cravath, aidé par le légendaire Nikola Tesla, se mêle à ce combat homérique, il va bientôt se rendre compte qu’autour de lui toutes les apparences sont trompeuses et que chacun a des intentions cachées.


L’avis du Tanuki : paws 4


hufflepuff-small.png

Ce livre fait partie du challenge Coupe des 4 Maisons.

Objet Véritaserum :
un livre tiré d’une histoire vraie


Attention pépite !

Graham Moore est un peu inconnu de part chez nous mais le monsieur fait du bruit outre Atlantique.  Pour replacer les choses, Il a écrit The Sherlockian (que j’envisage maintenant sérieusement d’acheter) et c’est surtout lui qui a signé l’adaptation de The Imitation Game, un film un peu froid mais passionnant. J’étais donc terriblement curieuse de découvrir ce roman !

Les derniers jours de l’émerveillement nous entraîne dans les couloirs de l’Histoire, en un temps pas si lointain où la nuit était encore synonyme de terreur et où l’électricité était une force hypnotisante, dangereuse… et presque magique.

En suivant l’avocat Paul Cravath, nous voilà transformés en petits souris assistant à l’une des révolutions scientifiques les plus importantes de l’ère moderne : l’arrivée du courant alternatif. Ca n’a l’air de rien comme ça, mais que les grands esprits se sont écharpés pour le monopole de cette découverte !

Impitoyable loi des brevets, roublardise, coup bas, et caractères excentriques, c’est avec délectation qu’on découvre les dessous de cette histoire rocambolesque. Graham Moore nous offre un roman presque policier dense mais extrêmement efficace. Et comme les notes en fin de roman le soulignent, tout ou presque… est vrai !

J’ai trouvés certains passages potentiellement un peu ardus (disons que je suis contente d’avoir traîné mes guêtres dans les musées des Sciences) mais l’auteur fait un réel effort de vulgarisation afin que les points techniques ne viennent pas gâcher la lecture.

Les derniers jours de l’émerveillement est un roman pointu certes, mais prenant grâce à une histoire abracadabrante au suspens inattendu, et une galerie de personnages croqués avec un évident délice – de l’arrogant Thomas Edison au très décalé Nikola Tesla.

Avec une narration un peu moins « classique », je lui accordais sans problème un coup de cœur. En tout cas c’est sûr, je n’attends maintenant qu’une chose : le voir adapté en film !


TL : DR

La nuit ne restera plus noire très longtemps : la bonne fée électricité arrive braves gens ! Si vous voulez découvrir comment cette révolution a intégré tous nos foyers, ouvrez ce livre vous qui :

  • Aimez les Sciences et les bouleversement de la fin du XIXème siècle
  • Cherchez un roman intelligent mais pas pédant
  • Aimez découvrir l’Histoire par le petit bout de la lorgnette

Les derniers jours de l’émerveillement, de Graham Moore – éditions Cherche Midi – 512 pages – ISBN 9782749154084

Publicités

24 réflexions sur “Les derniers jours de l’émerveillement – Graham Moore

  1. Maned Wolf dit :

    Il y a un petit quelque chose qui me fait penser au « Prestige » de Nolan, et du coup mon intérêt est immédiatement titillé 🙂 Je suis peut-être un peu trop plongée dans les sciences toute la journée pour le lire ce mois-ci, mais quand j’aurai fini mon stage pourquoi pas !

    Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s