[Throwback Thursday] C’est la vie !

J’ai pas mal hésité sur le roman à choisir cette semaine, et puis je me suis dit mince ! la Vie ce n’est pas que des papillons et des paillettes !


Le thème de cette semaine est :

apprentissages.jpg

[Le TBTL kékecé ?] Chaque semaine nous partageons une lecture correspondant à un thème paru chez Bettie Rose Books. Ce que permet ce rdv ? De ressortir des placards des livres qu’on aime mais dont on n’a plus l’occasion de parler, de faire découvrir des livres à ses lecteurs, de se faire plaisir à parler de livres !


Ah le roman d’apprentissage ! Tout de suite on pense au jeunot un peu niais qui découvre la vie tel Candide, ou à ce fils de fermier qui se révèle être l’élu d’une grande prophétie qui lui enjoint de sauver le monde \o/

Sinon, il y a aussi les romans qui parlent de vous et moi, de la Vie avec un grand V, des emmerdes et de beaux moments. Et c’est ce type là que j’ai choisi de vous présenter aujourd’hui. Sortez les mouchoirs, voilà Un cri d’amour au centre du monde de Kyoichi Katayama :

un_cri_d_amour_au_centre_du_monde_127

Qu’advient-il de l’amour quand l’être aimé disparaît ?

Sakutaro et Aki se rencontrent au collège dans une ville provinciale du Japon. Leur relation évolue de l’amitié à l’amour lorsqu’ils se retrouvent ensemble au lycée. En classe de première, Aki tombe malade. Atteinte de leucémie, elle sera emportée en quelques semaines.

Sakutaro se souvient de leur premier baiser, de leurs rendez-vous amoureux, du pèlerinage en Australie entrepris en sa mémoire. Quel sens donner à sa souffrance ? Comment pourrait-il aimer à nouveau ?

Pour surmonter son deuil et son sentiment de révolte, Sakutaro trouvera appui auprès de son grand-père, qui a traversé une épreuve similaire et l’aidera à reprendre goût à la vie.


Une leucémie, des ados, la mort. Ca partait pas forcément super bien pour moi qui déteste les drames tirant des larmes artificielles.

Et puis en fait, Un cri d’amour au centre du monde est arrivé à une période de ma vie où il a immédiatement fait écho avec ce qui se passait autour de moi. Toute juste adulte avec une petite soeur qui venait de mourir d’une leucémie, ce livre m’a énormément marquée car il était juste. Et entre les lignes, j’y ai trouvé un grand optimisme, une véritable bouffée d’air.

Car bien plus qu’une « bleuette adolescente » (je cherche encore le mélodrame à la Love story qu’y ont vu certains), pour moi, c’est un roman délicat et sincère sur le deuil et ses processus. Très court et percutant, c’est une réflexion brute, sans pathos sur les souvenirs, les bons et les mauvais, qui font nos histoires « ordinaires ».

Et par dessus tout, c’est un livre qui parle avec beaucoup d’espoir de ceux qui restent. Et de la vie qui continue malgré tout !


Ma note pour ce roman : paws 4+paws coeur


Et vous, quel livre auriez-vous choisi ?

Publicités

26 réflexions sur “[Throwback Thursday] C’est la vie !

  1. Lup Appassionata dit :

    Je comprends que cette lecture t’ait touchée, et suis sincèrement désolée pour le triste écho qu’elle a éveillé en toi.
    Les romans japonais parviennent à aborder des sujets bouleversants avec une sensibilité pleine de délicatesse, j’admire leur façon d’aborder les thèmes dramatiques ! Je sais donc d’emblée que je le lirai… merci !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s