[Throwback Thursday] Summer party!

Cette semaine, on fait les valises avec pleins de romans à lire au bord de la piscine !


Le thème de cette semaine est :

summerparty.jpg

[Le TBTL kékecé ?] Chaque semaine nous partageons une lecture correspondant à un thème paru chez Bettie Rose Books. Ce que permet ce rdv ? De ressortir des placards des livres qu’on aime mais dont on n’a plus l’occasion de parler, de faire découvrir des livres à ses lecteurs, de se faire plaisir à parler de livres !


J’avais du mal à choisir quel livre mettre en avant pour ce thème. Du coup, au diable l’avarice, j’ai fini par en choisir 7 qui couvrent les styles que j’aime lire quand l’été pointe le bout de son rayon de soleil 😉


Un roman doux-amer ?

tomate vertes

Au sud de l’Amérique profonde, en Alabama, un café au bord d’une voie ferrée. Ninny, fringante octogénaire, se souvient et raconte à Evelyn, une femme au foyer à l’existence monotone, les incroyables histoires de la petite ville de Whistle Stop.

Grâce à l’adorable vieille dame, Evelyn, qui vit très mal l’approche de la cinquantaine, va peu à peu s’affirmer et reprendre goût à la vie.

Pourquoi ce livre :

Fannie Flagg a vraiment un plume que j’associe à l’été. Un peu indolentes, mais toujours sensibles et justes, ses histoires touchent toujours au coeur et Les beignets de tomates vertes ne fait pas exception à la règle !

.


Un classique ?

oiseau moqueur

Dans une petite ville d’Alabama, au moment de la Grande Dépression, Atticus Finch élève seul ses deux enfants, Jem et Scout.

Homme intègre et rigoureux, cet avocat est commis d’office pour défendre un Noir accusé d’avoir violé une Blanche. Et dans cette Amérique raciste, celle veut dire qu’il risque la peine de mort

Pourquoi ce livre :

On a pas toujours la foi pour se plonger dans les classiques et je trouve que l’été est la période parfaite pour y remédier. Assez court et armé d’un écriture à la fois nostalgique et frappante, Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur est à lire au moins une fois dans sa vie !

.


Un roman policier ?

mort sur le nil

En croisière à bord du vapeur S.S. Karnak, la riche et belle héritière Linnet Ridgeway est retrouvée assassinée.

Par chance, le détective Hercules Poirot est aussi du voyage et ses « petites cellules grises »vont révéler une machination diabolique.

Pourquoi ce livre :

Agatha Christie a été adaptée si souvent qu’on en oublierait presque de lire ses romans ! Luxe désuet et ambiance à la Cluedo, Mort sur le Nil (et tous ses autres livres en fait) est un très bon candidat à lire au soleil. Après tout, les secrets de famille et les machinations tordues ça ne vous rappelle pas les bons vieux feuilletons de l’été 😉 ?

.


Un roman décalé ?

Memoires-de-porc-epic

La légende dit que chaque être humain possède un double animal dans la nature.

Pour Kibandi, c’est un étrange porc-épic, qu’il va bien vite charger d’accomplir, à l’aide de ses redoutables piquants, toute une série de meurtres rocambolesques.

Malheur à ceux qui se retrouveront sur leur route !

Pourquoi ce livre :

Car c’est un roman absolument improbable ! Servi par une plume acéré dégoulinante de saine ironie et de sarcasme subtil, cette histoire ubuesque taille les travers des hommes avec une vraie jubilation – mais aussi beaucoup de tendresse !

.


Un roman de fantasy ?

huitieme couleur

A Ankh-Morpork, les habitants croyaient avoir tout vu. Et Deuxfleurs avait l’air inoffensif – si inoffensif qu’on a même chargé le sorcier Rincevent de sa sécurité.

Cette mission périlleuse va les conduire loin : dans une caverne de dragons et jusqu’aux rebords du monde.

Car Deuxfleurs appartient à l’espèce la plus redoutable qui soit : c’est un touriste…

Pourquoi ce livre :

Car la fantasy, ce n’est pas que des grande aventures épiques avec des héros très héroïques. Les annales du disques mondes, absurdes et drôles, en sont sans conteste le meilleur exemple !

.


 Des tranches de vie ?

bm_3726_aj_m_3620

Angleterre, fin de la seconde guerre mondiale. Juliet Ashton, écrivaine, découvre l’improbable « cercle littéraire des amateurs de tourtes aux épluchures de patates » de l’île de Guernesey et ses membres hétéroclites et attachants.

Inspirée par leurs récits insulaires, Juliet décide de faire ses valises et de prendre le ferry pour rencontrer ses nouveaux amis. Cette expérience la marquera profondément.

Pourquoi ce livre :

Le roman epistolaire, ça passe ou ça casse. Et Le cercle littéraire est le meilleur exemple de ce que cela donne quand ce style est maitrisé. Vraies, justes, les lettres qui parsème ce livre sont des bijoux ❤

.


Un(e) roman(ce) historique ?

amants de grenades

1471. Les bannières de l’Islam flottent sur Grenade. Isabel, chrétienne, vit aux frontières du royaume maure. Enlevée par Aben Barrax qui la séquestre dans son harem, elle est bientôt cédée à l’émir Abu al Hassan, maître de l’Alhambra.

Jour après jour, Isabel va découvrir le raffinement d’une culture qu’elle pensait barbare jusqu’à lier irrémédiablement son destin à son peuple de coeur.

Pourquoi ce livre :

Un brin Shéhérazade, les amants de Grenade lève le voile sur les secrets des palais maures et fait découvrir la riche culture arabo andalouse au seuil de son déclin. Sentimental mais bien documenté, c’est pour moi un incontournable.

.


Et vous, quel livre auriez-vous choisi ?

Publicités

34 réflexions sur “[Throwback Thursday] Summer party!

  1. lire à la folie dit :

    J’avais prévu de lire Le cercle des éplucheurs, Pratchett et Beignets de tomates vertes.
    J’adore Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur, grand classique et j’ai vu (et non lu) tous les épisodes d’Hercule Poirot que j’aime beaucoup 😉
    Je ne connais pas les deux derniers par contre 😉
    Tu étais bien inspirée par ce thème! ^^

    Aimé par 1 personne

  2. Lup Appassionata dit :

    J’aurais choisi Le soleil des Scorta de Laurent Gaudé, que je viens tout juste de finir et qui m’a beaucoup plu !
    J’avais adoré le Harper Lee, un de mes romans favoris !
    Et dans mon cabas estival se trouve justement Beignets de tomates vertes, Mémoires de porc-épic, et Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates !
    Voilà qui annonce un bel été, n’est-ce pas ? 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s