La vérité sur l’affaire Harry Quebert – Joël Dicker

C’est le retour du Club de lecture du Petit Pingouin Vert. Au programme ce mois ci , une déception : on ne peut pas gagner à tous les coups !


harryquebert.jpg2008, Marcus Goldman, jeune écrivain, est incapable d’écrire le nouveau roman qu’il doit remettre à son éditeur d’ici quelques mois.

Soudain tout bascule : son ancien professeur, le respecté Harry Quebert, est accusé d’avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan 15 ans, avec qui il avait une liaison.

Convaincu de son innocence, Marcus mène son enquête. Mais rapidement celle-ci patauge et il fait l’objet de menaces. Qui a tué Nola Kellergan ? Que s’est-il passé en 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès ?

Sous ses airs de thriller, La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert est une réflexion sur l’Amérique, sur les travers de la société moderne, sur la littérature, sur la justice et sur les médias.


L’avis du Tanuki : paws 1


hufflepuff-small.png

Ce livre fait partie du challenge Coupe des 4 Maisons et concourt fièrement pour Poufsouffle.

Objet Potion de Polynectar : un des personnages de ton roman s’appelle Harry (hors saga Harry Potter)


(Ce roman a reçu le Prix Goncourt des lycéens et le Grand prix du roman de l’Académie française… je pose ça là et j’y reviens après)

Mon Dieu ce livre. Pendant toute ma lecture, je me suis accrochée en me disant qu’il allait me permettre de valider l’item Potion de Polynectar – car c’est bien là le seul côté positif que j’y ai trouvé. Je peux résumer ce bouquin en trois mots : cliché, niais, abracadabrant.

D’une bonne idée de départ, cette Amérique profonde et puritaine, ces écrivains enfermés dans leur monde, les requins de l’édition, et une relation taboue (tousse-pédophile-tousse), Joël Dicker a fait un livre franchement long et complétement stéréotypé.

Si quelqu’un l’a trouvée, je cherche encore la « réflexion sur l’Amérique » vantée en quatrième de couv’. Je n’épiloguerais pas non plus sur toute la glose assommante nous détaillant par le menu les affres de l’écrivain grand ââârtiste.

Oubliez en tout cas le côté polar (thriller est un grand mot !) : l’enquête tarabiscotée est tirée par les cheveux et ne mène à rien. Les 150 dernières pages de révélations à outrance elles n’ont pas réussi à raccrocher mon attention…

Mais pour moi, le pompon sur la pomponette est sans conteste la pseudo histoire d’amour entre Harry et Nola. Clairement, n’est pas Nabokov qui veut ! Moi qui ne suis déjà pas grande amatrice de romance, je me suis retrouvée embourbée dans cette relation mièvre et totalement invraisemblable. Harlequin fait mieux… c’est dire !

Le style de l’auteur n’a de plus rien pour relever son propos. Une écriture monotone et des dialogues désincarnés ne viennent jamais épicer un casting de personnages agaçants au possible. J’ai cru à une traduction foirée mais non même pas, le livre a été écrit en français.

Je ne suis qu’incompréhension devant les deux prix reçus par ce roman. Je n’ai trouvé aucun second degré justifiant cette niaiserie ampoulée, aucune mise en perspective soutenant le propos général très plat.

Que l’Académie française n’ait jamais lu un bon polar/thriller de sa vie soit, mais le Goncourt des lycéens lui m’avait habituée à bien, bien mieux :S


TL : DR

Au cas où ce n’était pas clair : je n’ai pas aimé ce roman, c’est même je pense l’un des plus mauvais que j’ai lu xD Trop de gros défauts qui étouffent les quelques petites lueurs de brio qui pointent tout de même ici et là.

Sa seule qualité à mon sens : il se lit vite malgré ses 700 pages, ce qui en fait un parfait roman de plage. Pour le reste, je sèche ^^;


La vérité sur l’affaire Harry Quebert, de Joël Dicker – éditions de Fallois – 700 pages – ISBN 9782877068635

Publicités

33 réflexions sur “La vérité sur l’affaire Harry Quebert – Joël Dicker

  1. Audrey dit :

    Je crois que c’est le premier avis très négatif que je lis sur ce livre. Les points que tu soulèves notamment la partie cliché risque fort de me déplaire… C’est dommage car une réflexion sur l’Amérique aurait pu être très sympa.
    Il était dans ma wish list, il y restera par curiosité, mais il est certain que ce n’est pas un livre que je lirai dans un futur proche.

    Aimé par 2 people

    • Tanuki no Monogatari dit :

      Je suis allée voir les avis en cours de lectures car je n’en avais entendu que du bien et ça ne collait pas avec mon ressenti. Bilan : les autres avis négatifs soulignent peu ou prou les même choses, j’avoue que je me suis sentie moins seule pour le coup (il y a tellement de gens qui ont aimé !)

      Aimé par 1 personne

  2. Petit Pingouin Vert dit :

    Eh ben ! C’est la première fois qu’on a absolument pas le même avis sur un livre. Comme quoi, les goûts et les couleurs ! Je l’ai lu il y a plusieurs années et j’en garde un super souvenir, peut-être que ça serait différent maintenant ? En tout cas j’ai quand même bien aimé ta chronique ! J’aime ton style quand tu es pas contente 😉

    Aimé par 1 personne

  3. Charmant-Petit-Monstre dit :

    Ah ben mince ! Alors si je reconnais tout ce que tu dis et me rappelle plutôt bien de ma lecture, j’avais adoré ce livre. Ouais bourrés de défauts, de situations agaçantes et une Love Story hyper creepy (c’était tellement gros ces niaiseries que j’ai cru un moment que la fille se foutait de Harry et qu’on allait apprendre que c’était du fake tout du long…). Après voilà le Joel il est pas hyper subtil dans sa manière d’écrire les sentiments et ses personnages. Eh ben malgré tout ça, je reconfirme j’avais adoré. Même eu une petite larme à la fin. Oui tu peux désormais me jeter des pommes à la tête, y a pas de soucis. x)

    Aimé par 1 personne

    • Tanuki no Monogatari dit :

      Moi aussi j’attendais le moment ou Nola-chérie se jetterait le masque pour se révéler mante religieuse vicieuse ou parrain du crime… Mais non xD

      La petite larme à ce point ? Moi j’étais plus proche d’allumer un feu 😛

      J'aime

  4. Maned Wolf dit :

    Aaaah mais ce que tu me fais plaisir ! On dirait ma propre chronique x) Je suis contente de ne plus être toute seule au milieu de tous les gens qui ont adoré ce bouquin haha
    Pour paraphraser un peu ce que j’en dis chez moi, je dirais effectivement que c’est un bon livre de plage, qui se lit vite, qui est divertissant mais qui manque cruellement de subtilité. (Non mais la façon de poser le suspense, on en parle ?! à chaque fois qu’il voulait détourner notre attention de la vérité j’avais l’impression qu’il mettait des immenses panneaux lumineux clignotants vert fluo qui disaient NE REGARDEZ SUUURTOUT PAS PAR ICI !!! L’HYPOTHESE QUE VOUS ETES CENSES CROIRE, ELLE EST LA-BAS AU FOND), pour moi qui suis quand même passablement habituée aux polars ça m’a vraiment agacée tout au long de ma lecture 😉

    Aimé par 2 people

    • juneandcie dit :

      Et là je vous rejoins totalement les filles ! Je n’ai pas participé à cette lecture commune, car après deux essais infructueux, j’ai fini par laisser tomber au bout de 489 héroïques pages (oui je suis précise car le marque page est encore coincé dedans le pauvre) en me disant que non, vraiment je ne comprenais pas ce que tout le monde trouvait à ce livre. Je suis soulagée que ta chronique ait soulevé précisément les points qui m’ont exaspérée.

      Aimé par 2 people

      • Maned Wolf dit :

        Haha on devrait presque monter un club de soutien, et on pourrait se plaindre ensemble.
        En fait, je pense que je serais beaucoup moins agressive s’il avait pas reçu de prix. Genre j’aurais lu ça, je me serais dit que c’était un peu comme un Musso ou un Bussi et je serais passée à autre chose. Mais sachant qu’il a été acclamé, y a pas mal de choses que je suis pas prête à pardonner !

        Aimé par 2 people

        • Tanuki no Monogatari dit :

          Je suis pour le club de soutien \o/

          Les panneaux clignotants, mais c’est tellement ça ! Comme toi, je pense que je suis d’autant plus sévère que le bouquin a été primé.
          Et puis ce côté très m’as tu vu a fait que j’avais sans arrêt l’impression de faire face à un donneur de leçons… alors que fonds et forme ne suivaient pas :S

          Aimé par 1 personne

  5. Lutin82 dit :

    Ah! J’avais dans l’idée de le lire (pour un challenge avec un pingouin radioactif). Tu n’y va pas avec le dos de la cuillère… mais c’est ââârtistique dans ton propos. Je vais donc décliner la lecture de ce roman, tu soulignes exactement tout ce que je déteste dans un roman : mièvre, romance , enquête tarabiscotée.
    Merci pour ce retour, et belle critique, dans son style.

    Aimé par 3 people

  6. Isa dit :

    Je serais bien tentée de le lire juste pour savoir si je me situe dans le « camp » de ceux qui n’ont pas aimé ou dans l’autre camp.
    Mais 700p, juste pour me positionner, ça ne me dit pas plus que ça! 😀

    Aimé par 2 people

  7. Valentine Pumpkins dit :

    Je lui avais trouvé tout un tas de défauts aussi, mais ma lecture date trop pour que je me souvienne de tout en fait. Je l’ai lu sur la plage (littéraliement) et ça m’avait convenu sur le moment, ça se lit vite, c’est écrit « simplement »…. Par contre, c’est clair que ça casse pas 3 pattes à un canard et que cette relation est HYPER chelou.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s