[Throwback Thursday] Road trip ou Voyages

Préparez les valises et surtout n’oubliez pas le chien, cette semaine c’est en voiture Simone !


Le thème de cette semaine est :

roadtrip.jpg

[Le TBTL kékecé ?] Chaque semaine nous partageons une lecture correspondant à un thème paru chez Bettie Rose Books. Ce que permet ce rdv ? De ressortir des placards des livres qu’on aime mais dont on n’a plus l’occasion de parler, de faire découvrir des livres à ses lecteurs, de se faire plaisir à parler de livres !


J’ai hésité avec plusieurs livres  cette semaine. Je vous aurais bien présenté plus en détails quelques road-trip dépaysants comme Par les sentiers de la soie de Philippe Valéry.

Mais d’une ce livre a quelques passages problématiques qui me font franchement froncer le nez (sexisme primaire quand tu nous tiens), de deux après le roman dépressif de la dernière fois, vous avez bien mérité un livre feel good  😉

Du coup, accrochez vos ceintures et en route pour La tête dans le carton à chapeaux de Mark Childress :

tete carton à chapeaux.gif

HOLLYWOOD… Quelques lettres qui font rêver la tante Lucille, femme pleine de caractère.  Et quand Lucille veut quelque chose, rien ne l’arrête. Pas même ses six enfants et Chester, son plouc de mari qui n’arrête pas de se moquer d’elle. 

Alors un beau jour, adieu Pigeon Creek, Alabama : Lucille plaque ses marmots, tue son mari et fonce au volant de sa Ford, avec sur le siège arrière, la tête de Chester découpée au couteau électrique.

Et dire que découper la dinde, tous les ans à Thanksgiving, lui semblait insurmontable… 

Seulement, Lucille a aussi confié son secret à Peejoe, son neveu. Et parfois, une petite chose suffit à en entrainer une autre. Qui sait, un simple rêve va peut être bien bouleverser cette année 1965 !


La tête dans le carton à chapeaux a été adapté au cinéma par Antonio Banderas. Mais j’ai beau avoir beaucoup d’affection pour Melanie Griffith, le film n’arrive pas à la cheville de ce roman complétement déjanté… et bien plus profond qu’il n’en a l’air.

Mark Childress dresse ici sous couvert d’un humour cabotin un portrait au vitriol du rêve américain en technicolor. Sexisme bien installé, et surtout Sud plombé par la ségrégation, derrière le road trip à cent à l’heure de son héroïne déjantée se dévoile une critique acide de l’Amérique pastelle des années 60.

D’un côté, il y a Lucille, femme au foyer ayant pris sa vie en main après des années de brimades. De l’autre, il y a son neveu Peejoe, seul témoin d’un crime racial commis par le shériff de la ville. Les deux voix vont s’entremêler chapitres après chapitres, jusqu’à l’apothéose finale.

C’est efficace, pas du tout prise de tête… et le personnage de Lucille est franchement drôle !

Avec un brin de second degré à la John Irving, et une lichette d’optimisme doux amer à la Fannie Flagg, ce roman fantasque et bondissant se lit d’une traite. Malgré la gravité sous-jacente de ses thèmes, on le referme avec le sourire. Un incontournable du genre !


Ma note pour ce roman : paws 4


Et vous, quel livre auriez-vous choisi ?

Publicités

14 réflexions sur “[Throwback Thursday] Road trip ou Voyages

  1. Valentine Pumpkins dit :

    Rien à voir avec la thématique mais j’aimais bien ces vieilles couvertures de Pocket, avec un petit extrait dessus, ça a un certain charme désuet, j’trouve 😀

    Je connais pas du tout le bouquin, ça a l’air complètement fou ! Je sens que ça peut me plaire !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s