La Horde du contrevent – Alain Damasio

horde contrevent damasio.jpg

Un groupe d’élite, formé dès l’enfance à faire face, part des confins d’une terre féroce, saignée de rafales, pour aller chercher l’origine du vent.

Ils sont vingt-trois, un bloc, un nœud de courage : la Horde. Ils sont pilier, ailier, traceur, aéromètre et géomètre, feuleuse et sourcière, troubadour et scribe. Ils traversent leur monde debout, à pied, en quête d’un Extrême-Amont qui fuit devant eux comme un horizon fou.

Expérience de lecture unique, La Horde du Contrevent est un livre-univers qui fond d’un même feu l’aventure et la poésie des parcours, le combat nu et la quête d’un sens profond du vivant qui unirait le mouvement et le lien.


L’avis du Tanuki :

paws 1 pour l’écriture / paws 3 pour l’univers


hufflepuff-small.png

Ce livre fait partie du challenge Coupe des 4 Maisons et concourt fièrement pour Poufsouffle.

Objet Échecs version sorciers : un livre en lecture commune


Le mois dernier, Aelinel, Kin et moi nous sommes lancées dans une première lecture commune. N’ayant peur de rien, nous sommes parties fleurs au fusil et nez au vent à l’assaut de La Horde du contrevent – soit LE roman qui passe ou qui casse vu ce qu’on avait glané ça et là comme critiques.

Bon, comme dirait l’autre nous partîmes cinq cents… mais nul prompt renfort n’est arrivé : ce roman nous a fait ravaler nos dents. Un abandon et deux lectures faites dans la douleur, je crois qu’on peut appeler ça un échec critique.

Je savais que ce livre était exigeant stylistiquement. Je me suis accrochée, et accrochée encore pour dépasser les premières impressions que m’avaient faites les 100 premières pages. Mais rien à faire, de bout en bout la plume d’Alain Damasio ma laissée complétement froide… quand elle ne m’a pas tout simplement horripilée.

On ne peut pas nier que La Horde est un roman ovni, à la fois original et ambitieux. Numérotation inversée, immense chorale de personnages avec voix distinctes, les trouvailles sont nombreuses.

Mais voilà à trop aller chercher l’exercice de style, Damasio touche là pour moi aux limites de l’expérimentation littéraire : le texte m’a laissée une impression d’artificiel et de surenchère inutile dont je n’ai pas réussi à me défaire.

Je me suis perdue, j’ai pataugé, j’ai ragé car je ne comprenais pas où l’auteur et ses circonvolutions voulaient m’emmener. Et au final, je me fichais totalement du sort des personnages – n’ayant réussi à m’attacher qu’à Caracole car il s’agit pour moi d’un des plus « tangibles » dans le récit.

Pour un roman de quête à l’ambiance façon huis clôt psychologique, on a vu mieux !

En mettant de côté l’écriture, l’histoire promettait pourtant beaucoup. Pas de manichéisme, des relations intéressantes, quelques bons mots et surtout un univers porté par un souffle (ah ah) épique certain. Mais l’enrobage trop écœurant m’a vraiment tout gâché…


TL : DR

Une fois n’est pas coutume, pas de conseils de lecture car je suis bien trop passée à côté de ce roman. La Horde est je pense à lire plus comme un expérience : c’est clairement une œuvre qu’on déteste ou qu’on adore – comme le prouvent ces très bons avis de Ma lecturothèque et Pause Earl Grey !

Pour ma part, je l’ai refermé avec soulagement… à charge de revanche dans une autre LC les filles  😉


La Horde du contrevent, d’Alain Damasio – éditions FOLIO – 736 pages – ISBN 9782070342266

Publicités

30 réflexions sur “La Horde du contrevent – Alain Damasio

  1. Audrey dit :

    Je n’avais pas pu participer à la lecture commune, mais j’avoue qu’à la lecture de ton avis, je ne le regrette pas. Je suis intriguée par le côté ovni littéraire, je lirai donc le livre, mais peut-être plus à un moment où je serai totalement disponible et en quête d’originalité.

    Aimé par 1 personne

  2. recolteusedemots dit :

    Ca c’est un ovni qu’il faut vraiment que je lise, mais faut admettre que les avis aussi mitigés de soit on adore, soit on déteste flanquent un peu la trouille. Du coup je ne me prends pas la tête, et j’attends de ressentir l’envie de lire ce bouquin. c:

    Aimé par 1 personne

  3. Gaelle dit :

    Je dois dire que je ne suis pas surprise par ta chronique. La construction du récit est tellement complexe que si on ne trouve pas une idée à laquelle se raccrocher soi-même en tant que lecteur et surtout en tant qu’être humain, s’il ne parle à rien en toi, c’est impossible de lire et je comprends qu’il soit devenu indigeste… Le fait est que tu l’as lu et que tu pourras discuter de cet OVNI avec d’autres *-* conversations riches à venir je pense !

    Aimé par 1 personne

  4. Adlyn dit :

    C’est drôle comme je n’ai pas du tout perçu cette exigence dont tu parles, me contentant de me laisser porter par la poésie de l’œuvre mais j’aime beaucoup ton article, du coup, qui s’attache à détailler le pourquoi du comment et donne donc un autre point de vue sur le roman que celui que j’ai. En te lisant, on comprend ce qui peut être difficile à aborder dans le livre et peut rebuter ceux qui ne parviennent à entrer dans l’univers.
    Je suis tout de même contente que tu aies aimé Caracole, ceci dit, qui est un personnage que je trouve absolument magistral ! Je ne sais pas quelle impression tu en as gardé, mais personnellement, je suis juste restée subjuguée par sa scène de duel verbal où il brille juste par son talent et sa fougue, espèce de feu-follet vivant roi du mot qui touche juste^^

    Aimé par 1 personne

    • Tanuki no Monogatari dit :

      c’est pour ça que je ne peux pas dire que c’est un mauvais roman ^^
      J’ai vraiment eu l’impression de rester à la porte et de louper la fête. C’est chouette si tu as pu sauter dans le bain tout de suite !
      Team Caracole sans aucune hésitation. En fait, je crois que si le roman avait été écrit uniquement avec sa voix, j’aurais adoré 😛

      Aimé par 1 personne

  5. Lup Appassionata dit :

    Pour moi, ce fût l’inverse ! Un coup de cœur, une claque magistrale, de l’ordre de la révélation même.. Il fera partie des très rares romans que je relirai, c’est certain !
    En fait, j’ai l’impression que ce roman avait un message qui me parlait directement, et j’y repense très souvent, notamment dans les moments difficiles ^^
    Je comprends et respecte ton ressenti ! C’est toujours enrichissant de lire des avis moins enthousiastes, et cela permet de le voir sous un autre angle, avec davantage d’objectivité 😉
    Merci !!!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s