[Throwback Thursday] Girl Power ( roman féministe ou avec un personnage principal féminin)

Le plus dur cette semaine aura été de me brider car des héroïnes envoyant du pâté mon dieu il y en a beaucoup 😀


Le thème de cette semaine est :

girlpower.jpg

[Le TBTL kékecé ?] Le Throwback Thursday Livresque est conçu sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram mais vraiment concentré sur les livres ! Ainsi chaque semaine Bettie Rose Books fixe un thème et il faut partager une lecture correspondante à ce thème. Ce que permet ce rdv ? De ressortir des placards des livres qu’on aime mais dont on n’a plus l’occasion de parler, de faire découvrir des livres à ses lecteurs, de se faire plaisir à parler de livres !


Pour le thème de cette semaine, j’ai choisi de vos présenter non pas un roman mais plusieurs titres appartenant à ce que certains considèrent encore parfois comme des sous genres littéraires (grrrrr).

J’ai aussi volontairement choisi de m’éloigner des héroïnes badass : girl power, ça ne veut pas uniquement dire conduire des armées et botter des culs (même si c’est le kiff on est bien d’accord !).

Le girl power c’est aussi avoir droit à des personnages féminins bien écrits, avec de vraies personnalités,  des forces et des faiblesses, et pas uniquement définis par tous ces clichés aseptisés dont aime à nous abreuver Hollywood.

C’est parti mon kiki !


Jeunesse

De plus en plus de romans jeunesse proposent des titres intéressants mettant en avant de jeunes héroïnes pas uniquement intéressées par la mode, les fées et les poneys (oui je suis mauvaise langue). De mon temps heureusement (je suis aussi vieille),  des titres comme Mathilda de Roald Dahl étaient déjà là pour conforter l’idée qu’être une fille et avoir des ambitions était un droit valable.

Autre champion toutes catégories, la série A la croisée des Mondes de Philip Pullman est pour moi un modèle. Lyra Belacqua, Marisa Coulter, tous les personnages féminins sont extrêmement bien écrits et multi dimensionnels. Clairement ça changeait de la bienpensance puritaine de Narnia !


Manga

Beaucoup de titres me sont spontanément venus à l’esprit comme ceux de CLAMP ou de Naoko Takeuchi (Sailor moon !) avec leurs shojo fleurs et paillettes qui jouent avec les codes. Pour les plus adultes, In the Clothes named fat de Moyoco Anno m’avait beaucoup marqué. Courez aussi lire l’excellent Bride Stories de Kaoru Mori.

Mais s’il ne fallait en retenir qu’une, mon cœur va à la mangaka Ai Yazawa qui a bercé une bonne partie de mon adolescence. Nana et Paradise Kiss nous présentent des héroïnes touchantes dans leurs petites joies et leur galères. C’est léché, crédible et jamais mièvre. Incontournable !


Young Adult

Un rayon qui a mauvaise presse car on accuse souvent ses héroïnes de n’être que des Mary-Sue en carton. Il y a beaucoup à dire sur les Mary-Sue qui sont un concept pas forcément si mauvais… mais teinté de nos jours d’une pointe de sexisme primaire. Pourtant, un héro « je suis l’élu » classique réunit presque à chaque fois tous les critères mary-suesque (Luke Skywalker notamment… est une Mary-Sue, je vous laisse réfléchir à ça 😉 ).

Histoire de prendre le contre pied de ces croisades, je vous propose de lire la série des Chroniques des Arcanes de Kresley Cole. Parfaite Mary-Sue, Evie est belle, puissante et en trio amoureux. Bien que perfectible, cette série est intéressante sur plusieurs points : le système de magie basé sur les arcanes du tarot d’une part, et surtout ses personnages jouant sur des archétypes (la reine, la femme sauvage, l’amoureuse, la prêtresse etc.) divers et bien menés. A lire pour se faire une idée !

(mais ces couvertures sont tellement, mais  tellement moches…)


Historique

Un autre genre souvent dénigré lorsque qu’il a pour personnage principal une héroïne entraînée dans les tumultes de l’Histoire. Pourtant de très bonnes choses existent comme le montrent par exemple les romans de Tracy Chevalier (Prodigieuses créatures est à lire absolument !).

Et ce n’est pas parce qu’on est un homme qu’on ne peut pas écrire un héroïne romantique à mille lieux des clichés faciles. Je l’avais évoqué sur ce blog mais Une odeur de gingembre d’Oswald Wyne est très, très bon. Exotisme, amant, grossesse, fuite désespérée certes, mais Mary Mackenzie nous est avant tout présenté comme une vraie personne et ça, ça change tout !


Pfiouuuu, qu’il était difficile de ne pas m’emballer, il y a tant d’autres romans et auteurs qui auraient mérité leur place dans ce billet ! J’espère vous avoir en tout cas donné envie de lire (et relire) certains de ces titres  😉

Et car il colle totalement au sujet d’aujourd’hui, je vous invite en tout cas à aller découvrir le travail de Jason Porath, historien amateur féministe et enthousiaste dont j’ai chroniqué le premier livre ici  🙂

rejected-princesses


Et vous, quel livre auriez-vous choisi ?

Publicités

53 réflexions sur “[Throwback Thursday] Girl Power ( roman féministe ou avec un personnage principal féminin)

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s