The vanishing girl – Laura Thalassa

Roman lu en partenariat avec Amazon Publishing France, le livre parait demain  🙂


cover99405-medium.png

Chaque nuit, après s’être endormie, Ember Pierce disparaît. Pendant 10 minutes, la voilà téléportée n’importe où. C’est un secret qu’elle a réussi à conserver pendant ces cinq dernières années.

Un jour pourtant, un certain Caden Hawthorne la kidnappe et la livre au gouvernement avant de disparaître sous ses yeux. Ember comprend alors deux choses : elle n’est pas seule et les gens comme elle – les téléporteurs – sont utilisés comme une arme.

Expédiée dans un camp d’entraînement militaire, Ember découvre qu’on lui a affecté Caden comme partenaire. Ils doivent désormais travailler main dans la main lors de missions toutes plus risquées les unes que les autres.

Mais Ember compte retrouver sa liberté et c’est Caden qui semble détenir la clef qui la fera sortir de cette prison. Encore faut-il qu’elle parvienne à rester en vie !


L’avis du Tanuki : paws 2


hufflepuff-small.png

Ce livre fait partie du challenge Coupe des 4 Maisons et concourt fièrement pour Poufsouffle.

Objet Le Quidditch à travers les âges : un livre où le sport tient une place importante


C’est toujours dur d’enchainer un livre qu’on a adoré (The cruelty !) avec un roman que vous touche beaucoup moins. Et malheureusement, c’est ce qui s’est passé avec The vanishing girl et je pense que mon impression générale s’en est ressentie 😦

Tout commençait pourtant bien. Le résumé m’avait accroché, avec ses histoires de téléportations, de jeunes gens entraînés contre leur gré dans des camps gouvernementaux et utilisés comme des armes. Et puis à la lecture, le naufrage total : trop, trop de choses m’ont fait tiquer et du coup je suis passée complétement à côté de ce livre.

Déjà, oubliez les histoires de complot, le sujet n’est que brièvement évoqué ça et là.

The vanishing girl est avant tout un roman young adult « classique » (comprendre : un garçon, un autre, une fille, une autre fille et en voiture Simone). Je n’ai pas vraiment trouvé les missions haletantes auxquelles je m’attendais, plutôt remplacées par une romance CadenxEmber avec quelques jolis moments… et beaucoup d’autres qui m’ont fait lever les yeux au ciel (non, le harcèlement sexuel ça n’a rien de sexy !).

J’aurais pu passer outre ce côté adolescents que leurs hormones travaillent. Mais à côté de ça, l’intrigue trop disparate n’a pas du tout su me happer. C’était un récit avec de bonnes idées mais assez brouillon, à la fois cousu de fil blanc et bourré de plotholes.

Tout le récit est vu par les yeux d’Ember qui nous est présentée dans un paragraphe comme intelligente, entraînée, volontaire… et fait des erreurs totalement imbéciles quelques chapitres plus loin. Erreurs qui aurait facilement pu être évitées si mademoiselle voulait bien lire SES FICHUS EMAILS (pardon ça m’a échappé). Bref.

Et c’est vraiment dommage, car certaines pistes auraient mérité d’être mieux explorées, notamment tout le côté gouvernemental ainsi que toutes les scènes avec Adrian. Surtout que la fin, avec cette « non-mort » qui arrive un peu comme un cheveu sur la soupe, est au final le chapitre que j’ai trouvé le plus intéressant !


TL : DR

Ah que je déteste lorsque qu’un roman à de très bonnes cartes en mains mais n’exploite pas jusqu’au bout toutes ces bonnes idées !

J’ai beau être passée à côté, je pense cependant que nos jeunes téléporteurs Ember et Caden sauront ravir les lecteurs qui :

  • Aiment la romance typée slow-burn amis/ennemis
  • Veulent un personnages féminin fort (malgré quelques plotholes regrettables)
  • Aiment les romans YA distrayants et vite dévorés

The vanishing girl, de Laura Thalassa – éditions AmazonCrossing – 342 pages – ISBN 9781503938014

Publicités

10 réflexions sur “The vanishing girl – Laura Thalassa

  1. lacavernedhaifa dit :

    C’est clair que c’est toujours difficile de passer d’une lecture que l’on a adoré à une autre. On est souvent déçu… Le résumé de ce roman me tente beaucoup, mas effectivement si l’auteur n’est pas aller au bout de ses idées, c’est vraiment dommage, parce que comme tu le dis très bien : « ce roman a de très bonnes cartes en mains » ; dommage si elles ne sont pas exploitées… :/

    Aimé par 1 personne

    • Tanuki no Monogatari dit :

      C’est comme tout les genres, il y a à boire et à manger !
      J’ai lu de très bons romans YA et de très mauvais en litté générale 😉

      Clairement par contre, je ne conseillerai pas celui ci à des adultes, plutôt des jeunes cherchant une lecture facile, vite lue vite oubliée ^^;

      J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s