The cruelty – Scott Bergstrom

Je remercie Hachette Romans de leur confiance 🙂


cruelty

Le père de Gwendolyn Bloom, 17 ans, a disparut. Cette épreuve s’accompagne d’une découverte accablante : son père n’est pas diplomate, comme elle l’a toujours cru, mais un espion que ses ex-alliés accusent d’être passé à l’ennemi.

Désespérée, Gwendolyn décide de partir seule à la recherche de son père qui, elle en est sûre, a été enlevé et est encore vivant…

Commence alors une longue traque dans les recoins les plus sombres et les plus dangereux d’Europe. Suivant les indices que son père lui a laissés, de Paris à Prague, Gwendolyn croise les pires spécimens de l’espèce humaine.

Et surtout elle comprend très vite que, pour survivre à la cruauté de son ennemi, il faut devenir plus cruel que lui.


L’avis du Tanuki : paws 4


hufflepuff-small.png

Ce livre fait partie du challenge Coupe des 4 Maisons et concourt fièrement pour Poufsouffle.

Objet Le Quidditch à travers les âges : un livre où le sport tient une place importante


Attention bombe en approche !

Comme Bettie Rose, j’avoue avoir commencé ma lecture sans autre attente qu’un bon moment en compagnie d’un roman Young Adult. Grossière erreur : c’était un livre explosif – et je ne serais absolument pas étonnée de le voir adapté au cinéma tant le potentiel est énorme.

Si vous avez aimé l’ambiance glauque des Promesses de l’ombre et le James Bond sombre et fatigué de Daniel Craig, foncez ce livre est fait pour vous !

Car dans ce roman, on est bien loin de l’espionnage sémillant et propre sur lui à la Pierce Brosnan. C’est la vraie vie, avec ses petites frappes pas toujours bien malines, ses filles de la rue fières ou désespérées, ses parrains calculateurs et… sa cruauté.

Gwendolyn, ado renfermée et contemplative, va en espérant sauver son père se retrouver projetée dans ce monde affreux. Et elle va aussi se découvrir des ressources insoupçonnées – pour le meilleur et pour le pire.

Comme dans bien des romans d’espionnages,  The cruelty enchaîne les deux ex machina un peu faciles. Mais si l’on ferme les yeux sur ce qui est un trope du genre, il reste une histoire électrique et dense, pleine de tensions physiques et psychologiques et servie par un casting de personnages très riche.

Si j’en crois les critiques anglo-saxonnes, beaucoup de lecteurs ont reproché à Scott Bergstrom l’invraisemblance de son héroïne, trop froide pour qu’on s’y identifie (on lui a aussi reproché d’avoir craché sur le genre YA dans une interview – personnellement les querelles de clochers me font lever les yeux au ciel).

Je me suis pour ma part très vite attachée à Gwen. C’est un personnage de jeune fille bien écrit, idéaliste mais pas mièvre, avec au fil des pages un développement de plus en plus sombre très intéressant. Je suis très curieuse de voir jusqu’où l’auteur poussera son parti pris… et j’attends le tome 2 avec une très, très grande impatience !


TL : DR

Cavale haletante à la Jason Bourne, espions véreux et mafieux sordides, suivez Gwendolyn Bloom à travers l’Europe si :

  • Vous aimez les thrillers et romans d’espionnages sombres allant crescendo
  • Vous voulez un roman YA qui sorte des sentiers battus (attention, ce roman est dur je le déconseille en dessous de 15 ans)
  • Vous cherchez un roman avec des personnages féminins forts, marquants et sortant des clichés habituels

The cruelty, de Scott Bergstrom – éditions Hachette Romans – 432 pages – ISBN 9782011712820

Publicités

24 réflexions sur “The cruelty – Scott Bergstrom

  1. Smiling dit :

    Je le conseille aussi j’ai beaucoup aimé ce livre 😀 Même si parfois c’était peut-être un peu trop long ahaha mais j’ai été tout de suite embarquée !! contente de voir que tu l’as aussi apprécié, assez en tout cas pour 4 petites pattes :p

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s