L’amour est rouge – Sophie Jaff

Je remercie Calmann-Lévy de m’avoir permis de lire ce roman  🙂


amour rouge.pngKatherine Emerson ignore tout de sa destinée. Mais un homme sait : elle est celle qui accomplira une prophétie vieille de plusieurs siècles. Cet homme, c’est un tueur, un monstre que les médias ont surnommé « le Faucheur ».

Guidé par des désirs sombres et dangereux, il cherche l’amour de LA femme, la « couleur rouge » qu’il doit posséder à tout prix pour parfaire son chef-d’œuvre.

Et tandis que New York est en proie à l’hystérie, Katherine tente de démêler les sentiments contradictoires qui la hantent depuis que le gentil David et le distant Sael ont chamboulé sa vie.

Qui sont ces deux hommes ? Et pourquoi ces visions qui l’assaillent et finissent par la faire douter de sa santé mentale ? Mêlant monde surnaturel et littéraire, fantastique et horreur, passé et présent, L’amour est rouge est le premier volet d’une trilogie. L’histoire de Katherine ne fait que commencer…


L’avis du Tanuki : paws 3


hufflepuff-small.png

Ce livre fait partie du challenge Coupe des 4 Maisons et concourt fièrement pour Poufsouffle.

Objet Reliques de la mort : un livre avec un triangle amoureux dans l’histoire


Un livre au titre parfait pour ce jour de Saint Valentin… surtout pour les gens qui comme moi n’aiment pas spécialement cette fête xD

Bon, mettons les choses au clair tout de suite : la 4ème de couverture à beau évoquer un triangle amoureux classique à base de « il est beau mais lui est tellement mystérieux », on est ici vraiment plus dans le thriller glauque que dans la gentille bluette.

Certains passages caliente raviront les amatrices mais ce n’est vraiment pas le fond de ce roman que j’ai trouvé très déstabilisant, tant par le style que par la forme.

Il faut l’avouer, j’ai eu beaucoup de mal à m’attacher à Katherine : banale trentenaire, un peu insipide, les premiers chapitres étaient un franchement longuets. J’avais du mal à voir où Sophie Jaff souhaitait amener son héroïne. Heureusement, pour nous faire patienter sans doute,  l’auteur entremêle son récit avec le point du vue du « Faucheur ». Et là mes amis c’est brillant.

Suintant, dégoutant, on est vraiment dans la tête du tueur. Aurélie du Carnet de lecture décrit ces passages comme nous mettant dans la position inconfortable du voyeur « caché dans un placard ». Et je trouve cette analyse très juste ! Le tueur parle directement avec des « tu » qui lentement mais surement distillent un écœurant malaise.

L’ambiance oppressante de traque inéluctable est sans conteste la grande réussite de ce thriller. Sophie Jaff construit méthodiquement une tension psychologique si intéressante que j’ai trouvé au final presque dommage qu’une dimension fantastique vienne s’y ajouter au fil des pages.

J’ai terminé ce livre avec beaucoup de questions. C’est vraiment un roman inhabituel et étrange dans le meilleur sens du terme. Avec une structure narrative plus carrée, je pense qu’il avait toutes les cartes en main pour frôler le coup de cœur !


TL : DR

Amour ne rime pas forcément avec toujours et qui sait quel monstre nous abritons chacun au fond de nous. Allez à la rencontre du Faucheur si :

  • Vous souhaitez un roman déstabilisant avec des partis pris intéressants
  • Vous voulez une histoire de serial killer sombre et sordide
  • Vous aimez les histoires de petites vies banales chamboulées peu à peu par le surnaturel

L’amour est rouge, de Sophie Jaff – éditions Calman Lévy – 416 pages – ISBN 9782702160299

Publicités

11 réflexions sur “L’amour est rouge – Sophie Jaff

  1. LadyButterfly dit :

    Intéressant quand l’auteure prend deux perspectives différentes( ou points de vue- POV en anglais)- même si ça déjà été fait en matière de thriller (mais tout a déjà été fait – et pas qu’une fois).

    Je vois qu’il s’agit du 1er tome d’une trilogie ( Nightsong trilogy) …

    Aimé par 1 personne

    • Tanuki no Monogatari dit :

      Les POV multiples sont en effet pas mal à la mode depuis quelques années 😉

      Le fait que ce roman s’inscrive dans une trilogie explique je pense toutes les questions que j’ai eu à la fin du premier tome. Tu as raison de le souligner, j’aurais du en parler dans mon article ^^;

      J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s