[Throwback Thursday] Un livre invisible

Aujourd’hui, grâce au TBTL, je vous emmène au Japon  🙂

Le TBTL kékecé ?
Le Throwback Thursday Livresque est conçu sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram mais vraiment concentré sur les livres ! Ainsi chaque semaine Bettie Rose Books fixe un thème et il faut partager une lecture correspondante à ce thème. Ce que permet ce rdv ? De ressortir des placards des livres qu’on aime mais dont on n’a plus l’occasion de parler, de faire découvrir des livres à ses lecteurs, de se faire plaisir à parler de livres !


Le thème de cette semaine est :

livreinvisible.jpg


Je vous propose aujourd’hui un roman acheté au peu par hasard et qui est resté je crois assez confidentiel,  La Maison au toit rouge de Kyoko Nakajima (également adapté en film en 2015) :

la-maison-au-toit-rouge

La vieille Taki rédige pour son neveu les souvenirs de ses années de service, avant guerre, dans la petite maison de style occidental de M Hirai, sous-directeur d’une entreprise de jouets florissante, à Tokyo. Taki se souvient avec ferveur de son quotidien dans le foyer de sa patronne Tokiko, de l’intimité qui se noue entre elles, pendant ce qui fut pour Taki, un long moment de bonheur.

Elle évoque l’amour platonique entre les époux Hirai puis les sentiments de Tokiko pour un jeune dessinateur de la fabrique de jouets, Itakura. L’atmosphère se tend, le commerce périclite tandis que les préparatifs de la guerre envahissent peu à peu le quotidien.

Après la mort de Taki, son neveu découvre le cahier de sa tante et les dessins d’une maison au toit rouge qui ont fait le succès d’un artiste connu après la guerre, un certain Itakura… Taki n’a pas tout dit et l’on sent dans son récit la douleur qu’elle porte encore.


Ce roman m’a attiré de part l’époque où il se déroule (les années Showa c’est à dire toute la période entourant la 2nde guerre mondiale)… et bien sûr les kimonos que portent les jeunes femmes sur la couverture (dont j’avais parlé dans un billet sur mon tumblr).

La 4ème de couverture est trompeuse : ce livre n’a rien d’une histoire d’amour sirupeuse (ouf !). C’est un roman doux-amer tout en nuances qui saisit avec nostalgie le Tokyo des années 30-40 sans jamais tomber dans le négationnisme (Nankin et les batailles du Pacifique sont notamment évoquées).

J’avais très peur que les deux personnages principaux finissent à un moment ou un autre par se jalouser. Mais il n’en est rien, Nakajima Kyoko brosse avec une grande sensibilité une histoire de respect et d’amitié (voir même un amour platonique selon comment l’on voit les choses) entre deux femmes très différentes.

Si vous aimez les romans réalistes à l’écriture pudique et les histoires de famille toutes en subtilités, ce livre est pour vous !

Ma note pour ce roman : paws 4


Et vous, quel livre auriez-vous choisi ?

Publicités

32 réflexions sur “[Throwback Thursday] Un livre invisible

    • Tanuki no Monogatari dit :

      Le thème était pas simple cette semaine, j’avoue que je me suis posé pleins de questions existentielles
      Je vais essayer de mettre en avant d’autres livres sur ce thème, ma période Japon m’est un peu passée mais j’ai de jolies perles à faire découvrir (et ce rdv est parfait pour ça ^^)
      Bises à toi aussi !

      Aimé par 1 personne

  1. recolteusedemots dit :

    C’est chouette, merci pour la découverte ! J’ai quelques bouquins nippons que je devrais lire pour diversifier les auteurs japonais que j’ai pu découvrir. Parce que Murakami c’est chouette, mais il n’y a pas que lui hé !
    Enfin, j’avais lu un roman de Takuji Ichikawa aussi que j’avais énormément aimé, je ne sais pas si tu connais cet auteur.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s