A la grâce des hommes – Hannah Kent

grace des hommes.jpg

Islande, 1829. Agnes Magnúsdóttir est condamnée à mort pour l’assassinat de son amant. En attendant que la sentence soit exécutée, elle est placée en résidence surveillée à la ferme des Jonsson.

Horrifiés à l’idée d’héberger une criminelle, les membres de la famille évitent tout contact avec Agnes, qui leur inspire peur et dégoût. Seul le révérend Toti tente de la comprendre.

Alors que les mois passent, contraints de partager de travailler côte à côte cette terre gelée et hostile, les fermiers se laissent peu à peu apprivoiser par la condamnée.

Encouragée par le pasteur, Agnes livre peu à peu le récit de sa vie et des semaines qui ont conduit au drame, laissant entrevoir une toute autre vérité – sa vérité.


L’avis du Tanuki : paws 4


hufflepuff-small.png

Ce livre fait partie du challenge Coupe des 4 Maisons et concourt fièrement pour Poufsouffle.

Objet Portoloin : un livre qui ne se passe ni en France, ni aux USA, ni en Angleterre


A la grâce des hommes se base sur l’histoire vraie de Agnes Magnúsdóttir, la dernière femme publiquement exécutée en Islande en 1830. Hannah Kent livre là un roman hivernal et magistral.

Dans un style simple et pourtant très cinématographique, l’auteure nous entraîne dans l’immensité des campagnes du Nord de l’Islande – des terres rudes tout juste parsemées de fermes minuscules et surtout peuplées de corbeaux.

Dans ce monde presque minéral, qui sent le givre mais aussi la tourbe et la saleté, un huit clos oppressant qui s’installe au fil de pages. D’une histoire de meurtres barbares qui secoue tout un pays, Hannah Kent fait le récit d’un destin brisé et égraine doucement, page après page, une glaçante vérité.

Les personnages, d’Agnes au pasteur Toti et aux fermiers, Jon, Magret, Steina et Lauga, sont bouleversants de vérité et de pudeur. Réaliste et tout en retenue, c’est tout un microcosme qui s’installe dans la petit ferme. On s’observe, on se juge et, lentement, on finit par se comprendre.

Ces petites lenteurs sont bien là le seul défaut de ce livre. Bien que l’on sache que rien de viendra sauver Agnes de la décapitation, on se surprend à retenir son souffle, à espérer que comme dans un film Hollywoodien, un deus ex machina viendra la sauver de cette condamnation injuste. En vain.

La réalité est bien cruelle…


TL : DR

Tourbe, poussière et l’Islande immense et glacée, découvrez l’histoire méconnue d’Agnes Magnúsdóttir si :

  • Vous voulez un roman historique qui prend aux tripes
  • Vous cherchez des portraits de femmes (et d’hommes !) réalistes et d’une frappante sincérité
  • Vous aimez les huit clos et les destins inexorables

A la grâce des hommes, de Hannah Kent – éditions Pocket – 384 pages – ISBN 9782266253864

Publicités

8 réflexions sur “A la grâce des hommes – Hannah Kent

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s