Une famille trop parfaite – Rachel Abbott

Un grand merci aux éditions Belfond qui m’ont permis de découvrir ce polar qui vient de paraître en français !


famille trop parfaite.JPGOlivia Brookes et ses trois enfants se sont volatilisés.

Pourtant, dans leur jolie maison des quartiers chic de Manchester, tout semble normal : la voiture de la jeune femme n’a pas bougé, aucune affaire ne semble manquer. Même le sac à main et le téléphone d’Olivia traînent encore dans la cuisine. Un mystère pour la police.

Plus étrange encore : l’école assure ne pas avoir vu les enfants depuis plusieurs semaines ; Robert, le mari d’Olivia, semble plus furieux que désespéré ; et surtout, le nom de la jeune femme revient dans une ancienne affaire de disparition.

Car, deux ans plus tôt, c’est Olivia qui lançait, affolée, un avis de recherche pour retrouver son mari et leurs enfants, dont elle était sans nouvelles…

Qu’est-ce qui ne tourne pas rond chez les Brookes ? Quels sombres secrets cache cette famille que tout le voisinage pensait si tranquille ?


L’avis du Tanuki : paws 3


hufflepuff-small.png

Ce livre fait partie du challenge Coupe des 4 Maisons et concourt fièrement pour Poufsouffle.

Objet Bague de Gaunt : lire un livre où la famille est centrale à l’intrigue


Je ne le redirai jamais assez : j’aime lire des polar et thrillers en Automne. La pluie, les journées qui raccourcissent et la nature qui s’endort vont tellement de pair avec les huis clos et autres histoires oppressantes 😉

Une famille trop parfaire rempli merveilleusement bien le contrat. Sur une base au final assez classique et sans grandes surprises (le lecteur découvre vite le pourquoi du comment), Rachel Abbott signe pourtant là un roman où l’on ne s’ennuie pas.

Les pages défilent très vite car on veut savoir la suite !

Malgré certains rebondissements un peu tirés par les cheveux, l’histoire et les personnages sont dans l’ensemble crédibles – et c’est un énorme point fort pour ce roman qui décortique la (non) vie d’une famille sous l’emprise d’un pervers narcissique et obsessionnel.

Sans pathos, on découvre en même temps que la police les squelettes dans les placards de cette famille qui semblait sans histoires. Il n’est pas ici question de meurtres rituels sanguinolents ou de courses poursuites héroïques. L’auteure distille une ambiance simple, quotidienne… et pourtant glaçante.

Le personnage de Robert, monolithique dans sa folie poussée à l’extrême, est très intéressant. On retrouve  l’intelligence froide et obsédante qui fait des pervers narcissiques des gens venimeux dangereux pour leur entourage.

Prise dans la tourmente du jeu vicieux de son mari, Olivia la mère de famille se révèle une héroïne aux multiples facettes. Pas victime éperdue ni oie totalement blanche, Rachel Abbott livre là un beau portrait de femme et de mère.


TL : DR

L’herbe n’est pas toujours plus verte chez les autres, la famille Brookes vous en donnera la preuve si :

  • Vous souhaitez lire un polar psychologique bien tourné
  • Vous voulez un face à face pas trop cliché entre un pervers et ses victimes
  • Vous aimez les page turners, ces livres qui se lisent d’une traite !

Une famille trop parfaite, de Rachel Abbott – éditions Belfond – 350 pages – ISBN 9782714460332

Publicités

Une réflexion sur “Une famille trop parfaite – Rachel Abbott

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s