Asakusa Kid – Takeshi Kitano

asakusa.jpg

La vingtaine révolue, Kitano, errant dans Tokyo, désœuvré et nonchalant, décide un jour qu’il sera acteur comique. Pour y parvenir, une seule direction : Asakusa, le quartier des théâtres, des boîtes de strip-tease et des yakusas.

Il est engagé comme garçon d’ascenseur dans un club où entre deux numéros d’effeuillage, Kitano joue bientôt ses premiers sketches comiques.

Avec deux autres jeunes acteurs il découvre les sketchs manzaï, un style qu’il marquera par ses outrances de langage, chose alors inimaginable au japon.

« Asakusa Kid » est le récit autobiographique des débuts du célèbre  touche à tout Takeshi Kitano.


L’avis du Tanuki : paws 3


hufflepuff-small.png

Ce livre fait partie du challenge Coupe des 4 Maisons et concourt fièrement pour Poufsouffle.

Objet Journal de Jedusor : un livre biographique ou un témoignage


Takeshi Kitano c’est un peu le couteau suisse de l’entertainement japonais. Humoriste et animateur, cinéaste et acteur, peintre, écrivain, chanteur, créateur de (sadique) jeu vidéo il a tout fait !

Si l’homme est aujourd’hui une figure incontournable, il n’en a pas toujours été ainsi, et le moins que l’on puisse dire, c’est que les débuts ont été difficiles. Dans Asakusa Kid, Takeshi Kitano raconte ses jeunes années, où comment il est passé de petite frappe sans grand avenir à petit comique en devenir.

Malgré une écriture sèche et lapidaire, Kitano nous entraîne entre galères et plans foireux, sans misérabilisme ni auto apitoiement. Si certains passages ont probablement été romancés, on trouve assez peu d’enjolivements : disons le franchement Kitano se montre même parfois un fieffé connard !  Parfaitement raccord avec celui qui se surnommera bientôt Beat Takeshi.

Asakusa Kid, c’est aussi une photographie d’un Japon méconnu, celui des ruelles moches et un peu glauques, entre poubelles et VMC seulement éclairées par la lumière des néons.

Je ne connais pas Tokyo, mais certaines scènes m’ont rappelé l’ambiance que j’ai trouvé dans certains quartier populaires d’Osaka et Hiroshima, un Japon pas très reluisant mais également très vivant et humain, entre izakaya microscopiques et bars à hôte-esse-s.

Cette biographie fait au final assez peu place au comique. Takeshi prend simplement la peine de nous décrire quelques représentations mais clairement il n’est pas là pour se faire mousser et prouver à posteriori son talent.

C’est à la fois un bon point et une faiblesse : j’aurais aimé en apprendre plus sur le manzai, un style que je connais peu et impossible à suivre vu mon niveau en japonais (ça va trop vite et les blagues reposent sur des jeux de mots que je maîtriserai jamais xD).

Je m’attarde un moment sur le « chose alors inimaginable au Japon » de la 4ème de couverture. L’humour satirique diffusé à heure de grande écoute dans les années 1970 au Japon était aussi mal perçu qu’alors en France. (Est-il besoin de préciser que c’est encore le cas – on reparle des Guignols ou pas ?)

Le cliché des japonais coincés a la dent dure et m’agace prodigieusement : ce sont des êtres humains pas des extra terrestres. Et, ils peuvent se montrer aussi drôles et irrévérencieux que nous – voir même bien plus décomplexés !


TL : DR

Direction l’Asakusa des seventies pour une bière dans un cabaret un peu miteux si:

  • on aime le personnage de Beat Takeshi et on veut en savoir un peu plus sur ses débuts
  • on souhaite une photographie d’un Tokyo bien loin des cartes postales et des clichés habituels
  • on veut en savoir un peu plus sur l’entertainement à la japonaise (et ses liens avec la pègre notamment – pour aller plus loin, lire l’excellent Yakusa de Dubro et Kaplan)

Asakusa Kid, Takeshi Kitano – éditions Le Serpent à Plumes – 261 pages – ISBN 9782842612795

Publicités

Une réflexion sur “Asakusa Kid – Takeshi Kitano

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s