Pandémia – Frank Thilliez

pandemia.jpg« L’homme, tel que nous le connaissons, est le pire virus de la planète.

Il se reproduit, détruit, épuise ses propres réserves, sans aucun respect, sans stratégie de survie.

Sans nous, cette planète court à la catastrophe. Il faut des hommes purs, sélectionnés parmi les meilleurs, et il faut éliminer le reste.

Les microbes sont la solution. »

Après Angor, une nouvelle aventure pour Franck Sharko et Lucie Henebelle.

Et l’enjeu est de taille : la préservation de l’espèce humaine.


L’avis du Tanuki : paws 2


hufflepuff-small.png

Ce livre fait partie du challenge Coupe des 4 Maisons et concourt fièrement pour Poufsouffle.

Objet Filet du Diable : un livre que tu pensais aimer, mais qui est une déception


Pandemia a tellement été encensé par la critique que j’en attendais probablement trop. C’est ma première rencontre avec Franck Thilliez et malheureusement on ne peut dire que le coup de coeur soit au rendez vous. Je me suis même terriblement ennuyée, un comble pour un thriller ^^;

La 4ème de couverture et son « Après Angor » aurait du me mettre la puce à l’oreille : c’est en effet une suite. Du coup si comme moi vous attrapez le train en cours de route, attendez vous à une pointe d’agacement.

Nous sommes sensé tout savoir des héros et l’auteur nous bassine presque à chaque chapitre avec des « comme lors de telle enquête », « clin d’oeil, clin d’oeil » etc. N’ayant pas lu les tomes précédents, je ne connaissais pas les personnages et j’avoue que cela ne m’a pas du tout aidée ni à m’attacher à eux ni à rentrer dans l’histoire.

L’histoire parlons en. Elevée par une mère accro au thriller biomédicaux type Contagion et Virus de Robin Cook, cette histoire d’hooooorrible pandémie de grippe m’a laissée complétement froide je l’avoue.

Pas assez de tension (la mort de la pauvre Camille est expédiée), trop d’invraisemblances (pourquoi ne pas avoir simplement lâché grippe ET peste en même temps ?), si le roman commençait très bien, rapidement des longueurs s’installent. Tout cela pour finir en quatrième vitesse sur fond de société secrète-eugéniste-mwouahaha-c’est-nous-les-méchants.

On est loin du côté glauque et haletant de mes chouchous, Silences des Agneaux, Necropolis ou même In tenebris.

Reste un énorme travail de documentation et de vulgarisation scientifique qu’il faut saluer. L’appartement-labyrinthe d’Amandine et Phong m’a cependant bien faite sourire, les chambres stériles étant tout de même un peu plus complexes à maintenir en asepsie totale !

Bref, de l’avis même de ses fans, Pandemia n’est pas le meilleur opus de Franck Thilliez (Vertige est apparemment bien mieux). J’ai en stock La forêt des ombres, nous verrons bien si ce roman ci me convainc plus 😉


TL : DR

On chausse nos masques respiratoires et empoignons nos gel antibactériens si :

  • on cherche un thriller facile à lire et glauque-mais-pas-trop
  • on a déjà lu Angor et Atomka (et Henebelle, Sharko, Camille etc sont donc de vieux amis)
  • on n’est pas trop hypocondriaque !

Pandémia, Frank Thilliez – éditions Fleuve noir – 648 pages – ISBN 9782265099036

Publicités

2 réflexions sur “Pandémia – Frank Thilliez

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s