Conte japonais #9 – Ikkyu-san et le tigre

ikkyu-san fr.jpg

Il y avait une fois un petit moine appelé Ikkyu-san. Malgré son jeune âge, il était connu pour son esprit vif à travers tout le Japon.

Mais, un grand seigneur demeurait sceptique quant au talent d’Ikkyu-san:

– Ce n’est qu’un gamin. Est-il vraiment aussi malin qu’on le dit ?

Le Seigneur décida de le soumettre à un test. Un jour, il fit venir le petit moine dans son château. Trônant tel l’empereur dans sa magnifique salle d’audience, il dit à Ikkyu-san:

– Tu vois ce paravent ?

Dans l’un des coins de la pièce, brillait un écran prodigieux à fond rehaussé de feuilles d’or. Dessus, rôdait un tigre terrifiant, grognant et découvrant de large crocs, les yeux froid et menaçants à la lueur des chandelles.

Le Seigneur poursuivit, un fausse terreur dans la voix:

– Depuis que j’ai acheté ce chef d’œuvre, des choses terrifiantes se produisent chaque nuit. Je t’ordonne de capturer le tigre de mon paravent !

Ikkyu-san resta sans voix un moment. Puis, il eut un doux sourire et dit:

– Vous avez raison mon Seigneur, ce tigre semble bien trop dangereux pour être laissé en liberté ! Il doit être la cause de tous vos soucis !

Le garçon se leva et s’inclina :

– Je vais capturer ce tigre monseigneur, et bientôt vous dormirez à nouveau sur vos deux oreilles. Pourriez vous me faire porter une corde ?

Le Seigneur sourit derrière sa manche et ordonna à ses domestiques d’apporter tout ce qu’Ikkyu-san pourrait demander.

Quand la nuit tomba, le garçon releva ses manches et noua autour de sa tête une fine serviette. Il était fin prêt pour la bataille.

Les domestiques déployèrent le paravent au milieu de la salle d’audience et, sur un signe de leur maître, tous se retirèrent.

Ikkyu-san carra les épaules et se tourna vers le Seigneur:

– Je suis prêt monseigneur. Je vous en prie, lâchez le tigre !

Pris au dépourvu par cette demande imprévue; le Seigneur en oublia son plan et balbutia :

– Que veux tu dire mon garçon ? Ce tigre est un dessin, comment veux tu que j’attire une peinture hors de sa tanière ?

Ikkyu-san répondit simplement :

– Vous voulez dire que cette bête terrifiante ne peut pas sortir du paravent ? Alors nous sommes tous saufs ! Me voilà  tellement soulagé !

Le garçon risqua un clin d’œil et sourit de toutes ses dents :

– Vous savez monseigneur: personne, pas même moi, ne saurait attraper un tigre qui n’est pas réel !

Le Seigneur resta sans voix puis soudain, il éclata de rire :

– Bien parlé mon garçon ! Comment n’y ai-je pas pensé plus tôt ?

Le Seigneur l’applaudit en souriant, et ajouta comme pour lui même :

– Tu es en effet un malin petit moine…

Rien de plus ne fut dit cette nuit là. Et, le lendemain matin, Ikkyu-san reprit le chemin de son temple, un sac plein d’or dans sa besace.


Notes:

Ikkyu-san est un figure très populaire dans le folklore japonais. Son personnage est inspiré d’un moine zen du 15ème siècle qui officiait au temple Ankoku-ji. Ikkyu-san est si célèbre qu’un anime a été produit par Toei Animation dans les années 1970.

Les Byôbu, ou paravents, étaient un élément de mobilier très fréquemment utilisé dans les grandes maisons et les châteaux japonais. Ils servaient à diviser l’espace et comme les portes coulissantes, ils pouvaient être richement décorés. Certaines écoles de peintures aimaient à utiliser des fonds à la feuille d’or, qui marquaient le pouvoir des propriétaires mais avaient aussi un usage pratique (l’or reflétait la lumière des bougies et des torches).

S’attacher une serviette fine autour de la tête (nejiri hachimaki) est une pratique assez courante au Japon, même encore de nos jours. Les Tenugui (qui sont des serviettes fines et étroites) sont très souvent utilisées et existent dans toutes les couleurs et avec tous les motifs imaginables !

[sources images :  1 / 2 / 3]

Publicités

2 réflexions sur “Conte japonais #9 – Ikkyu-san et le tigre

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s