Le pays du nuage blanc – Sarah Lark

91R4k8egCQL._SL1500_

Église anglicane de Christchurch (Nouvelle-Zélande) recherche jeunes femmes honorables pour contracter mariage avec messieurs de notre paroisse bénéficiant tous d’une réputation irréprochable. 

Londres, 1852. Hélène, préceptrice, décide de répondre à cette annonce et de tenter l’aventure. Sur le bateau qui la mène au Pays du nuage blanc, elle fait la connaissance de Gwyneira, une aristocrate désargentée promise à l’héritier d’un magnat de la laine. Ni l’une ni l’autre ne connaissent leur futur époux.

Une nouvelle vie pleine d’imprévus commence pour les deux jeunes femmes, qu’une amitié indéfectible lie désormais…


L’avis du Tanuki : paws 3


Ah l’été, la saison parfaite pour plonger dans les saga historico-sentimentales pleines d’héroïnes belles et rebelles et de terres exotiques.

Les grandes chaînes semblent avoir abandonné les séries de l’été qui ont bercé les soirées de mon enfance (je découvre en rédigeant cet article que tous les épisodes de Terre Indigo sont disponibles sur youtube xD). Mais heureusement il reste les livres !

Évacuons immédiatement les nuages noirs : Le pays du nuage blanc a du mal a choisir son camp. D’un côté, il manque une pincée de fougue pour en faire un vrai roman sentimental. De l’autre, il manque un peu de souffle pour en faire une fresque historique. Et c’est dommage car du coup on reste un peu sur sa faim

maori-culture-hongi-greeting_10916_600x450.jpgJ’ai également tiqué sur le rôle dévolu aux Maori. Ils m’ont fait l’effet de personnages en carton pâte aux caractères monolithiques. On fleurte bien trop souvent avec le mythe du bon sauvage serviable et toujours bien aimable…

Les derniers chapitres de ce tome rattrapent heureusement -un peu- l’affaire. Le suivant développe également je pense un peu plus les questions des droits des Maori.

dying-dying

Enfin –attention SPOILER– oh mince quelle surprise mais voilà encore un homosexuel qui meurt ! C’est une vraie manie dans les films comme dans les romans et c’est horriblement agaçant. A croire qu’aimer le même sexe prédispose aux morts dignes d’un grand final à l’opéra 😦

BREF ! SPOILER terminé vous pouvez revenir 🙂

Alors pourquoi lire Le pays du nuage blanc me demanderez vous ?

Et bien, malgré de grosses ficelles scénaristiques propres au genre (ah l’amour !), on a en main un roman très fluide : c’est simple, je n’ai pas vu filer ces quelques 700 pages. On se prend vite d’affection pour toutes ces femmes et filles parties à l’aventure et, surtout, on veut savoir la suite !

La Nouvelle Zélande devient elle même un personnage à part entière, tour à tour enchanteresse et tendre ou dure et impitoyable. Sarah Lark dépeint à merveille la grandeur des paysages, la brume spectrale, les plaines immenses.

New zealand 2

Quand on referme Le pays du nuage blanc, il flotte encore l’odeur de la pluie et du suint de mouton. Et à nos oreilles, résonnent encore sur la lande les aboiements des chiens et le chant des rivières.

New Zealand

Deux autres tomes sont déjà parus, Les rives de la terre lointaine et Le chant des esprits. Et une chose est sûre : je m’y plongerai avec plaisir 🙂


TL:DR

On embarque pour Le Pays du Nuage Banc si :

  • C’est l’été et on souhaite un roman facile à lire et distrayant
  • On aime les grandes sagas avec héroïnes courageuses et une (petite) pincée de romance
  • On souhaite changer d’air et quitter la vieille Europe pour découvrir l’Histoire du pays si bien filmé par Peter Jackson

[Sources images: 1 / 2 / 3 / 4 ]


Le pays du nuage blanc, Sarah Lark – éditions Archipel – 800 pages – ISBN 9782352876342

Publicités

2 réflexions sur “Le pays du nuage blanc – Sarah Lark

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s