Comme des Bêtes (The Secret Life of Pets)

391424.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

Dans son appartement de Manhattan, le terrier Max coule des jours heureux avec sa maîtresse adorée Katie.

Les choses se gâtent pourtant lorsque Katie ramène à la maison le gros Duke.

Ce bâtard envahissant a vite fait de chambouler la vie bien rangée de Max qui ne souhaite plus qu’une chose : s’en débarrasser.

Mais, tel est pris qui croyait prendre ! Voilà vite nos deux compères perdus dans New York, sans colliers et aux prises avec fourrière, gangs de chats errants… et lapin psychopathe.

Heureusement, Max et Duke peuvent compter sur leurs amis !


L’avis du Tanuki : paws 3


L’équipe de Moi, moche et méchant revient avec une histoire très « Toy story au pays de animaux domestiques ».

Alors, embrayons tout de suite sur le gros point noir du film : Comme des bêtes souffre d’une maladie qui touche beaucoup de productions actuelles : les bandes annonces ne correspondent au final pas du tout au film 😦

On met donc assez vite de côté cet excellent teaser :

Une fois passé le premier quart d’heure, l’histoire embraye sur un scénario assez convenu à base d’enlèvement/course poursuite. Et c’est dommage car suivre les aventures domestiques de nos chers amis à poil, plumes et écailles aurait été génial !

Cette déception mise à part (heureusement j’étais prévenue, merci les critiques des copinautes !), Comme des bêtes se révèle un bon divertissement pour les plus jeunes et un film d’animation  pas inoubliable mais très propre pour les plus grands.

Certaines séquences sont vraiment chouettes et doivent se justifier en 3D comme l’opening et joli son survol de New York ou encore (ma préférée dans le film) la bataille avec les chats dans une ruelle encombrée de fil à sécher le linge.

Les cinéphiles et les geeks reconnaîtront quelques clins d’œils bien placés à Fenêtre sur cour, Mario Kart, West Side story ou encore aux cats videos de youtube.

Sans compter les mimiques de toute cette folle ménagerie qui parlera à tout propriétaire de chat ou chien et qu’on retrouve bien résumées dans ce teaser spécial Noël :

A la musique, on retrouve Alexandre Desplat, le frenchy qu’on continue à s’arracher à Hollywood. C’est jazzy et parfait pour illustrer New york, c’est frais et entraînant que demande le peuple 😉 ?

NB: je ne sais pas ce que les réalisateurs avaient fumé pour la séquence des saucisses qui chantent du Grease (ceux qui ont vu le film comprendront). Ou alors c’est un cameo des personnages du prochain Sausage Party ? Que quelqu’un m’explique siou plait xD


TL:DR

Bien que ce ne soit pas le film de l’année on va voir Comme des bêtes si :

  • on a un chien ou un chat, car c’est quand même beaucoup plus drôle d’y reconnaître les travers de nos compagnons à quatre pattes
  • On a un minion qui a des problèmes avec l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur
  • on a un minion… fan des minions : le film est précédé d’un court métrage qui a fait hurler de rire les moins de 10 ans dans la salle ^^
Publicités

5 réflexions sur “Comme des Bêtes (The Secret Life of Pets)

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s